Amour, pardon et paix

By on 08/01/2015

1453517_585717681483703_687409755_n

C’est fait! J’ai enfin signé un texte concernant Charlie Hebdo et j’ai écrit là ce que je ressentais. Je n’avais rien écrit de toute la journée et j’étais incapable de dormir, moi qui suis hyperactive de la plume comme certains aiment me qualifier.

Quand les émotions nous serrent la gorge

Nous sommes des êtres humains qui ressentons des émotions. Tantôt, elles sont heureuses, d’autres fois elles sont tristes. Il est sain de les exprimer, mais de les exprimer sainement. J’avoue qu’hier j’étais découragée par le manque d’amour de certaines personnes commettant des actes de violence.

En ce qui me concerne, la violence est toujours gratuite et ne fait qu’entraîner souffrance et misère.

Quand j’écris, puisque là est ma force, j’ouvre mon cœur et je dépose dans mes mots un peu de mon âme chaque fois. Et chaque fois, j’ignore si je serai lue et si on appréciera ce que j’écris ou non. Mais c’est plus fort que moi, je dois écrire.

D’autres ont dessiné leurs opinions et sont morts pour avoir diffusé leur humour.

L’amour plus fort que tout

Je ne crois pas que la haine soit la solution. Nous pouvons être en colère, certes. Nous pouvons être tristes et avoir peur, puisque nous sommes en état de choc actuellement. Mais détester, je ne le veux pas! Et je ne vous le souhaite pas non plus. Parce que la haine est un poison vicieux qui abaisse les taux vibratoires et empêche l’ouverture des horizons et la croissance des consciences.

L’amour est une chose formidable. Il mène au pardon sur une route qui peut être longue dans certains cas, mais ô combien riche en révélations sur nous-mêmes! Je nous souhaite le pardon.

Ne pas alimenter la guerre

Mais le pardon ne veut pas dire que nous donnons la permission aux autres de nous traiter sans respect et sans douceur. Il nous libère. C’est un acte d’amour de soi à soi, tout simplement.

Il sert également à ne pas alimenter une guerre qui se fait au nom de tout. Je, et beaucoup d’autres comme moi, ne souhaite qu’un Nouveau Monde, c’est-à-dire, un monde beau et sans frontière où nous serons tous unis par l’harmonie.

Je nous souhaite à tous ce monde idéal d’amour et de communication saine qui lieront tous les êtres par le cœur.

Josée Durocher
Billets et portraits

.

8 Comments

  1. christiane

    09/01/2015 at 1:57

    Je partage totalement votre pensée.

    Nous devons cesser de répondre par œil pour œil, dent pour dent. Nous devons absolument prendre les chemins de la lumière, de la sagesse, même si ces chemins sont plus difficiles, mais sont-ils vraiment difficiles ?

    Il s’agit de respecter chaque être en tant que tel avec ses idées , ses opinions….. et ce n’est pas parce que nous n’avons pas le même avis que nous devons semer la haine, la guerre ….

    Comme vous

    « Je nous souhaite à tous ce monde idéal d’amour et de communication saine qui lieront tous les êtres par le cœur ».

    • Josée

      09/01/2015 at 9:27

      Christiane,
      Oui ces chemins sont parfois difficile puisqu’il nous demandent de vivre sainement ce que des paroles, des actes, des événements ou des situations nos font vivre intérieurement. Ce que nous vivons sont les émotions et elles ne sont pas toujours heureuse. Mais sur la route du pardon se trouvent d’innombrables richesses et c’est là que vous avez raison. Ces richesses nous apporte paix et repos aux coeurs blessés. Ce sont elles qui rendent la route vers le pardon plus facile. Merci d’avoir commenter. Je l’apprécie grandement! Jx

  2. Jennifer

    09/01/2015 at 4:10

    Merci Dominique 🙂
    Je nous souhaite également à tous ce monde idéal d’amour et de communication saine qui lieront tous les êtres par le cœur.

    Jennifer

    • Josée

      09/01/2015 at 9:27

      Jennifer,
      Si tous les humains pensaient comme nous, imaginez ce que serait notre monde? Imaginez toutes ses énergies investies dans la destruction désormais au service de la vie….imaginons ensemble. Jx

  3. Colette

    09/01/2015 at 11:24

    Bonjour,

    Le pardon c’est pour soi qu’on le fait, pour se libérer soi-même de l’autre.

    La plupart du temps, c’est difficile à comprendre et c’est pourquoi ce n’est pas facile de pardonner. On a l’impression de donner à l’autre quelque chose qu’il ne mérite pas.

    Le pardon, c’est comme «dire» à l’autre : Je me libère de toi. Pars donc.

    Namasté,

    Colette

    • Josée

      09/01/2015 at 5:48

      Comme vous êtes sage dans vos propos. Le pardon est un acte d’amour de soi vers soi c’est vrai. C’est la plus belle, la plus merveilleuse manière de reprendre son pouvoir.
      Jx

  4. Nadine

    09/01/2015 at 2:51

    la première chose que j’ai faite hier au soir a été de prier pour que l’Amour soit et entre dans le coeur de chacun d’entre nous
    Alors oui, je ne souhaite qu’un monde uni par l’Amour et c’est à chacun d’entre nous de tendre la main pour que cela soit
    Merci pour votre beau texte

    • Josée

      09/01/2015 at 5:49

      Ce texte, chère amie, m’est venue durant la nuit. Je ne pouvais plus dormir et je ne cessais de penser au drame qui venait d’arriver et aux dommages collatéraux qu’un tel drame entraîne. Puissions-nous toujours garder en tête qu’il importe de la tenir haute sans violence ni éclat, mais dans l’amour de son prochain.
      Jx