Déprocrastinons-nous

By on 28/07/2014

Ces derniers jours, je suis restée affalée sur mon sofa avec mon ordi et… mon travail. Week-end y compris. J’ai à organiser des activités pour des thérapeutes – qui comptent sur moi – ainsi que des stages et un voyage pour moi, qui compte aussi sur moi ! Comme je quitte bientôt le Québec pour trois mois, j’ai +1001 choses et détails à régler.

Frustrated Woman at Computer With Stack of PaperSauf que hier, et avant-hier, et avant-avant-hier, je manquais de jus. J’étais fatiguée et j’aurais aimé faire autre chose que travailler mais mon corps ne voulait même pas bouger tandis que mon cerveau n’arrêtait pas d’ajouter 2001 détails sur la liste de choses à faire. Petit hic : je suis rebelle aux devoirs et à l’autorité. Résultat : plus je vois la liste s’allonger, plus la distance entre ces choses et leur réalisation s’allonge aussi. (L’esprit rebelle est une des raisons de la procrastination).

J’en avais marre de ne pas avoir l’énergie que j’avais – quand j’étais plus jeune alors que je dévalais toutes les choses à faire en un rien de temps et passais ensuite aux choses créatives, aux amis, aux sorties, etc.

A 52 ans (lundi prochain, je me veillis de quelques jours), je trouve que je m’empâte et je n’aime pas du tout cette impression. En fait, j’ai réalisé hier que je procrastine ! Ce n’est pourtant pas dans mon caractère mais il est vrai que, depuis quelques années, j’ai cette tendance.

Je suis allée fouiller sur Internet pour connaitre les causes de la procrastination. Plusieurs raisons peuvent me faire agir ainsi :

  • Certaines choses n’ont pas tellement d’importance
  • D’autres m’ennuient par leur inlassable répétition
  • Trop de choses peu créatives et motivantes
  • Trop…, tout simplement, la longueur de la liste de choses à faire est proportionnel au découragement l’engendrant
  • Peur du succès, de réussir
  • Esprit rebelle à tout devoir et autorité
  • Etc…

A lire les causes possibles dans divers blogs*, dont certaines me parlaient et d’autres pas du tout, cela m’a fait réfléchir. Oh, pas beaucoup, juste un peu, mais assez pour me dire « Ça suffit ! ». J’en avais vraiment assez d’être ainsi, démotivée, fatiguée, etc.

1466210_10151969273355798_1242276274_nEn me baladant ensuite sur Facebook pour aller voir les publications de mes amis, quelques messages de la vie ont passé devant mes yeux, notamment celui qu’il faut toujours avoir du plaisir à travailler, qu’on ne puisse pas l’appeler « travail » (et que ce soit donc encore moins des corvées qui finissent par nous faire déprimer).

Je suis allée me coucher vers 22h en priant intensément que les choses changent, que je voulais retrouver de l’énergie, de la motivation, de la vitalité, du punch !

En général, quand je suis claire dans mes intentions et mes demandes, les réponses arrivent assez rapidement mais souvent sous des formes quelque peu incongrues…

A 1h15, je me suis réveillée et je n’ai pas pu me rendormir avant… 5h30 ! Cela m’arrive de faire de l’insomnie mais 2-3 heures, pas plus. La nuit dernière fut vraiment spéciale… Je me suis finalement rendormie à 5h30 et réveillée à 9h.

C’était le lendemain de pleine lune… Les astres ? Ce que j’ai mangé à souper ? Le tapioca au dessert ? La liste trop grosse de choses à faire qui m’obsède ? Je n’ai pas compris la raison mais j’avais l’impression que mon sang circulait trop vite, électriquement, alors que mon esprit voulait D-O-R-M-I-R !

ours4En me levant, j’étais dans un étrange sentiment de fatigue sous adrénaline. Mon corps avait une furieuse envie de bouger. J’ai donc sauté sur mon vélo stationnaire et ai pédalé durant 15 bonnes minutes en suant abondamment. De leur côté, mes tripes vivaient une furieuse colère que j’ai grognée comme une grosse oursonne sous la douche après le vélo.

Je me suis installée ensuite pour regarder mes emails et Facebook. Une vidéo de Lilou Macé m’a arrêtée. Elle n’avait pas le moral ce matin. J’ai été touchée en me disant qu’elle n’est pas la seule. Elle parlait notamment des astres, des énergies ces temps-ci. Elle cherchait la raison à cette petite déprime. Je compatissais. Les astres et leurs énergies sont fortes et chamboulantes et on a parfois l’impression qu’on ne peut rien faire contre la lourdeur qui nous assaille.

Même si j’avais eu une nuit plutôt mouvementée, mon cerveau et mon corps étaient cependant, et étonnamment, beaucoup plus vifs et alertes. Avec le peu d’heures de sommeil de la nuit passée et le décalage dans l’horaire de mes heures de dodo, j’aurais été normalement zombie toute la journée et là, pas du tout !

J’ai donc décidé que j’allais prendre une chose après l’autre et descendre toute ma liste de choses à faire. Cela s’est passé pas à pas, sans stress ou presque, l’esprit alerte et efficace. Je n’en revenais pas de cette énergie !

Au bout de la journée, j’avais abattu un sacré boulot même si je n’ai pu enlever que 2 points dans ma to-do-list. En passant à travers mes emails, beaucoup d’autres choses étaient aussi à faire.

Il y a des jours où on ne comprend plus ce qui se passe alors on prend simplement ce qui passe et on apprécie notre moment présent… et si c’est en étant motivé, alerte et efficace et qu’on met de la joie dans ce qu’on fait, et qu’on a décidé d’arrêter de procrastiner, c’est encore mieux !

Et vous, avez-vous aussi décidé d’arrêter de procrastiner, d’avoir du plaisir dans ce que vous avez à faire et d’être efficace… et heureux des résultats ?!

Merci de laisser vos commentaires ci-dessous qu’ils restent avec l’article.

© Dominique Jeanneret – Merci de ne pas republier cet article, en tout ou partie, de quelque façon que ce soit.

10553512_745559395506855_6474503654139418980_n

—————————————

*Références :
– www.procrastination.fr
Procrastination: 7 raisons pour lesquelles vous remettez tout au lendemain
Procrastination : demain j’arrête !

.

3 Comments

  1. Gérad

    29/07/2014 at 7:06

    Bonjour
    Dans votre réflexion se trouve la méthode que j applique

    « Il y a des jours où on ne comprend plus ce qui se passe alors on prend simplement ce qui passe et on apprécie
    notre moment présent…  »

    Et quand c’est reparti JE FONCE, je vis passionnément.

    Bonne journée et merci pour tout ce que vous nous offrez….

  2. géromine

    29/07/2014 at 11:07

    Bonjour Do. !
    Bien dit, Belles images, qui circulent bien sur le net. J’apprécie, elles font la unes.
    Je te souhaite un bon séjour en France. J’ai vu que tu allais par très loin de Montpellier
    Le prix m’arrête un peu, Je vois que nous sommes de la même génération.
    et que tu t’en sors très bien, longue vie. Amicalement Géromine

    • Dominique

      05/08/2014 at 8:57

      Bonjour Géromine ! Merci pour ton message, je suis toujours heureuse de te lire.
      Pour Montpellier,il ne faut pas que les sous soient un frein.Si tu sens l’appel, parle-moi z’en, on trouve toujours à s’arranger.
      Cela me ferait plaisir de te rencontrer de toute façon, sinon au diner du coeur ? Regarde la date à http://www.omaction.net
      Au plaisir !