La roue d’Amour

By on 20/10/2017

Un jour, la grand-maman d’un ami est décédée.
Il était très proche d’elle, presque sa deuxième maman
Pour lui, j’ai composé ce petit poème :

La roue d’Amour

Quand un être cher te quitte,
La peine t’envahit,
La tristesse inonde ton cœur.
Subitement, une part de toi-même
Semble t’avoir quitté.
 
Il est parti,
Il est heureux,
Il est dans la lumière
Infinie et éternelle
De l’Amour.
 
Tu restes avec le vide,
Le vide du manque,
Le manque de l’être
Qui t’aimait,
Que tu aimais.
 
L’Amour n’est pas mort,
Seul son corps s’est éteint
Mais son âme est vivante
Et les souvenirs de son amour
Resteront gravés à jamais
Dans ton coeur.
Il te reste les souvenirs,
Moment heureux,
Moments tendres,
Moments sourires,
Moments qui ont changé ta vie.
 
Il ne sera plus là
Pour t’en faire partager.
C’est à ton tour
De les partager à d’autres êtres
Pour les rendre heureux.
 
C’est le cadeau qu’il t’a laissé
Car leur bonheur te rendra heureux
Et comblera son manque en toi.
Ton coeur retrouvera la paix
Et la douceur de l’Amour,
Celui qu’on se porte à Soi.
 
Remplis ton coeur d’Amour,
Sèche tes larmes,
L’Amour est toujours là,
Dans ton coeur,
Pour toi

Et tous ceux que tu aimeras.

© Dominique Jeanneret, 2007

 

2 Comments

  1. Sensa

    31/07/2007 at 12:50

    Ce poème est magnifique, il résonne très fortement dans mon coeur.

  2. Marie-Christine

    30/04/2008 at 5:00

    puis-je mettre votre poème sur le blog consacré à « Gaëlle mon ange », mon enfant décédée à l’age de 25 ans le 17 Avril 2002 ?
    D’avance merci, dans la négative, je ne vous en voudrais pas.
    Marri-christine.