Le bonheur est le chemin

By on 12/01/2018

On se persuade souvent soi-même que la vie sera meilleure après s’être marié, après avoir eu un enfant, et ensuite, après en avoir eu un autre…

Plus tard, on se sent frustré, parce que nos enfants ne sont pas encore assez grands et on pense que l’on sera mieux quand ils le seront.

On est alors convaincu que l’on sera plus heureux quand ils auront passé cette étape.

On se dit que notre vie sera complète quand les choses iront mieux pour notre conjoint, quand on possédera une plus belle voiture ou une plus grande maison,quand on pourra aller en
vacances,  quand on sera à la retraite…

La vérité est qu’il n’y a pas de meilleur moment  pour être heureux que le moment présent.

Si ce n’est pas maintenant, quand serait-ce?

La vie sera toujours pleine de défis à atteindre et de projets à terminer.

Il est préférable de l’admettre et de décider d’être heureux  maintenant qu’il est encore temps.

Pendant longtemps, j’ai pensé que ma vie allait enfin commencer, ‘ La Vraie Vie! ‘Mais il y avait toujours un obstacle sur le chemin, un problème qu’il fallait résoudre en premier, un thème non
terminé,  un temps à passer, une dette à payer.

Et alors la vie allait commencer ! ! ! !

Jusqu’à ce que je me rende compte que ces obstacles étaient justement ma vie.

Cette perspective m’a aidé à comprendre qu’il n’y a pas un chemin qui mène au bonheur.

Le bonheur est le chemin.

Ainsi passe chaque moment que nous avons et plus encore :  quand on partage ce moment avec quelqu’un de spécial, suffisamment spécial pour partager notre temps et, que l’on se rappelle que
le temps n’attend pas.

Alors, il faut arrêter d’attendre de terminer ses études, d’augmenter son salaire, de se marier, d’avoir des enfants, que ses enfants partent de la maison ou, simplement,le vendredi soir, le
dimanche matin, le printemps, l’été, l’automne ou l’hiver, pour décider qu’il n’y a pas de meilleur moment que maintenant pour être heureux.

LE BONHEUR EST UNE TRAJECTOIRE ET NON PAS UNE DESTINATION !

Il n’en faut pas beaucoup pour être heureux.

Il suffit juste d’apprécier chaque petit moment et de le sacrer comme l’un des meilleurs moments de sa vie.

Auteur inconnu

5 Comments

  1. Violette

    12/01/2008 at 12:33

    Exactement!
    En ce moment je cherche du travail et pour moi, c’est plus important de réaliser toutes les étapes en pleine conscience que l’objectif final…..qui de toute façon finira bien par arriver!

  2. La p'titre Nénette

    12/01/2008 at 1:34

    C’est drôle, j’ai donné le lien vers ce texte il n’y a pas longtemps sur mon blog, en disant que j’avais trouvé un trésor : les grands esprits se rencontrent ;-)) Je t’embrasse.

  3. Sylvanna

    15/01/2008 at 8:23

    Que c’est donc bien dit !!!! J’ajouterais même que le seul fait de réconforter une personne qui en a besoin, est un bonheur en soi. C’est la passion de la vie qui fait grandir le bonheur en soi. Faire les bons choix, faire la différence en un bonheur de courte durée et un bonheur qui peut-être accessible à tous les jours. Voir les épreuves comme une occasion d’apprendre et d’évoluer.

    Je suis heureuse d’avoir lu ce texte et merci

  4. Marianne

    15/01/2008 at 3:56

    Bonjour,
    Ah que je suis contente d’avoir decouvert votre blog. Merci !
    A la fin de l’article, vous mentionnez Shola. J’ai connu une femme appelle Shola du temps ou j’habitait a Montreal et je me demande si c’est elle ! Je garde un souvenir merveilleux d’un massage qu’elle m’a fait chez elle. Elle avait une passion pour les dauphins.
    Si c’est elle, j’aimerais beaucoup reprendre contact avec elle.

    Marianne

  5. mahé

    23/02/2008 at 12:01

    agréable site, … résonnance… émerveillement… nous allons vers la lumière

    créativement