Pardon aux hommes

By on 28/09/2015

1057254_62505761

Au nom de la gente féminine et de moi-même, je demande pardon aux hommes, au masculin blessé. On parle tellement souvent dans les milieux spirituels du féminin blessé. Car le féminin, pôle vulnérable, prend plus facilement en compte les blessures. Mais qu’en est-il du masculin blessé…? Je rencontre dans mes séances de plus en plus d’hommes castrés dans leur désir d’homme, bridés dans leur virilité ayant peur d’eux-même.

Ayant peur de blesser la femme, de décevoir la mère et de mal faire avec la petite fille. En miroir, de plus en plus de femmes ne savent pas que faire de leur masculin. Par peur de faire peur aux hommes, par peur de leur propre puissance, par peur de se reconnaître comme un être complet. Le masculin a du mal à retrouver la conscience de lui-même, à s’inspirer de modèle, à trouver des repères. Parfois par manque, de père… Autant chez les hommes que chez les femmes.

Alors au nom de moi-même et de la gente féminine. Je demande pardon.
Pardon de vous avoir malmené chaque fois que j’ai été frustrée, contrariée, triste et en colère.
Pardon de vous avoir fait croire que vous étiez des « connards » parce que vous étiez des hommes avec des désirs.
Pardon de vous avoir fait croire que vous étiez des « cons » de ne pas assez nous aimer.
Pardon de vous avoir fait croire que vous étiez responsables de nous, les femmes.
Pardon de vous avoir fait croire que vous aviez à charge de nous rendre heureuses. C’est faux.
Pardon de vous avoir fait croire que vos engagements étaient des engagements éternels. C’est faux. Le seul engagement éternel que vous avez à tenir est envers vous même, et de vous honorer.
Pardon d’avoir projeté sur vous l’impossible, le rêve, l’attente.

Au nom de la gente féminine et de moi-même. Je vous souhaite d’être beaux, grands, sensibles, forts, courageux, sauvages. Afin d’être pleinement vous même, de vous être fidèles et de vous rencontrer… Ne vous laissez pas attachés. Ne vous laissez plus avoir par les mauvaises croyances mises sur les hommes. Plongez à la rencontre de votre Être profond. Élevez-vous à la hauteur de l’Âme. Éveillez-vous à votre vraie nature. A la lumière du feu de la Conscience. Il est plus important de se trouver que de se perdre. N’ayez plus peur d’être sacrés. Le monde a besoin de votre Lumière Masculine pour s’élever et se révéler.

A tous les hommes que j’ai croisés sur ma route.
A ceux que je vais rencontrer.
A ceux que je ne rencontrerai pas.
A mon frère, à mon père.
Au premier garçon que j’ai embrassé.
Au dernier pour lequel j’ai pleuré..
Au fils que j’aurai…

Mirana Faith
Coach Thérapeute

 

3 Comments

  1. Küng Roland René

    29/09/2015 at 6:34

    Bonjour,

    Bravo, pour le courage de ce texte et la remise en question qu’il impliquait.

    Merci de montrer que peut être nous ne sommes pa si différent les uns des autres.

    Je vous souhaite beaucoup de lumière et meilleures salutations.

  2. Jacqueline

    29/09/2015 at 10:01

    Tu as raison ….. tout de suite ton message a fait écho en moi avec ce message de Marie Madeleine transmis par Paméla Kribbe , je ne peux que te le faire passer , et si tu le connais déjà , c’est bien aussi… plein de belles choses pour toi et soignons les nos chers hommes ,compagnons ou autres qui ont pour beaucoup , fort à faire avec la gente féminine qui souvent croyant devenir libre les asservit sans sans rendre compte…. Jacqueline

    Pamela transmet Marie-Madeleine

    Ceci est la transcription légèrement mise en forme de la transmission publique. Pour accéder à la version audio, cliquer ici.

    Chers amis, chers frères et sœurs,

    Je suis pleine de joie de me trouver ici dans cet espace avec vous. Mon cœur s’ouvre vraiment car je vous aime tant. Je suis maintenant libérée de tous les fardeaux terrestres. Et je peux voir avec facilité votre beauté et votre courage tout au long de votre vie sur Terre. Je souhaite que vous puissiez le voir vous-mêmes. Souvent, vous êtes tellement empêtrés dans l’autojugement et le rabaissement. Cela rend difficile le fait de recevoir tout ce qui vous est offert. Je constate souvent que votre énergie est nouée. Vous avez les yeux fermés et vous êtes emprisonnés dans vos propres jugements négatifs. Et ce sentiment d’indignité semble aller de soi pour toute personne née sur Terre. Cela fait partie du fait d’être sur Terre. En fait, la Terre est couverte, sur le plan énergétique, d’un sentiment de dépréciation de soi et d’autojugement qui se transmet de génération en génération. Certaines personnes ont eu la bénédiction de vivre au cours de leur enfance le sentiment d’innocence et de spontanéité qui est naturel à la vie. Mais souvent, en vous incarnant sur Terre en tant qu’être humain, votre conscience est aisément assombrie par la négativité et la peur qui s’y trouvent. Je suis ici maintenant pour vous rappeler votre véritable nature et vous aider à vous éveiller à celle-ci dans votre vie quotidienne. Car je connais la force de votre âme, malgré la densité et la lourdeur de l’énergie terrestre. Vous êtes de vrais guerriers de lumière, même si parfois vous semblez l’avoir oublié. Parfois j’en éprouve du chagrin, une sorte de tristesse en voyant que vous semblez si perdus. J’ai encore des sentiments humains, vous savez, et je suis reliée à vous par le cœur.

    Aujourd’hui, j’aimerais vous parler de ce qui est advenu entre les sexes, entre les hommes et les femmes, car une grande part de cette énergie sombre, ou de ce profond sentiment d’indignité, provient de cette histoire. Cette histoire a trait à la sexualité. Vous savez, la sexualité devrait être une source de lumière, d’amour et une authentique rencontre des âmes. Dans une vraie rencontre sexuelle, l’ouverture se fait à partir du cœur. Rencontrer quelqu’un sur ce plan est une expérience de félicité et d’extase. Mais de façon tragique, peu d’êtres sur Terre ont la possibilité de vivre l’union sexuelle de cette manière. Il y a une si profonde douleur dans le cœur des hommes et des femmes dans cette zone parce que c’est là où vous êtes le plus vulnérable, en tant qu’être humain. Vous êtes tous conscients de l’histoire récente, et par récente, j’entends ces derniers 4 ou 5000 ans. Au cours de cette période, l’énergie féminine a été dévalorisée et humiliée par une énergie masculine agressive. Dans l’être féminin, cela a occasionné une blessure à un niveau très profond. Mais cela a aussi blessé les hommes. À cause de cette énergie masculine agressive présente tout au long de cette ère, les hommes ont été incapables de développer leur côté féminin sensible. Il est devenu difficile pour eux de se relier aux autres à partir de leur cœur, de montrer leurs émotions. D’autre part, les femmes ont perdu contact avec leur sentiment de valeur intrinsèque et leur souveraineté. Et par conséquent, les hommes et les femmes sont devenus des étrangers, séparés les uns des autres. Et la sphère de la sexualité, la plus sacrée entre un homme et une femme, a été violée. Au lieu d’être une source de félicité, elle est devenue une zone très douloureuse. À présent, je veux aller plus loin et vous narrer une part de l’histoire plus ancienne que celle que vous connaissez. Il fut un temps où les femmes se sont emparé du pouvoir et l’ont exercé contre les hommes. Les femmes peuvent éprouver cela en elles. Même si elles ont été victimes de l’agression masculine au cours de nombreuses vies, elles peuvent aussi ressentir en elles la capacité à manipuler l’énergie chez les hommes. Je vous dis cela en aucun cas pour que vous vous sentiez coupables ou honteuses. Je veux aller à l’origine de la blessure chez les hommes et les femmes. Je vous demande donc maintenant de ressentir si vous reconnaissez en vous la blessure dont je parle. Vous est-il possible d’éprouver un véritable amour en relation avec l’autre sexe ? Êtes-vous capable d’être un homme ou une femme sans honte, sans réserve envers l’autre sexe ?

    Je suis en train de vous dire que ce sentiment d’indignité avec lequel vous êtes tous en lutte est en lien étroit avec la blessure sexuelle présente chez les hommes et chez les femmes. Le temps est venu de guérir cette blessure. Et je demande aux femmes spécialement de s’élever au-dessus de la colère et de la méfiance qu’elles ont envers les hommes. Hommes ou femmes, vous avez tous été à la fois victimes et persécuteurs dans cette longue histoire de bataille.

    Imaginons ensemble que vous soyez face à votre partenaire, et si vous n’en avez pas, imaginez juste quelqu’un en face de vous.

    Maintenant, jetez un coup d’oeil au courant du don : que donnez-vous à cette personne ? Qu’êtes-vous capable de donner ? Et observez aussi votre corps lorsque vous donnez cette énergie. Quelle impression y’a-t-il dans votre cœur ? Dans votre ventre ? Et si vous remarquez que le courant du don est interrompu dans certaines zones, ne jugez pas, n’essayez pas de le changer maintenant, observez-le simplement.

    Maintenant, observez le courant de la réception. Que recevez-vous de votre partenaire ? Qu’êtes-vous capable de recevoir de votre partenaire, que pouvez-vous recevoir ?

    Vous allez probablement voir que certaines zones sont bloquées en vous. Je veux que vous sachiez que ces blocages ne sont pas seulement personnels. L’histoire vous les a légués. Ne vous jugez donc pas. L’invitation actuelle est de guérir cette douleur, et ce faisant, vous contribuerez aussi à guérir la douleur collective de l’humanité. Vous êtes bien plus forts que vous ne le croyez.

    Je vous invite à faire ensemble un petit exercice de guérison. Bien, je ne vous demande pas de guérir la douleur ou les blocages que vous percevez en vous, mais plutôt d’observer ceux que vous voyez chez votre partenaire. Restez simples. Demandez juste à votre partenaire : qu’aimerais-tu recevoir de moi ? Qu’est-ce qui te servirait le mieux ? Qu’est-ce qui t’aiderait à retrouver la souveraineté dans ta vie ? Et donnez-lui cela sur le plan énergétique.

    J’aimerais que vous ayez une compréhension de votre partenaire, et surtout que vous compreniez la douleur spécifique du sexe opposé. La blessure, la douleur, est différente chez les hommes et chez les femmes. Les hommes se sont séparés de leurs sentiments, de leur nature féminine. Ils ont envie d’une connexion plus vraie. Et les femmes ont besoin de se relier à leur puissance et à leur dignité. Les hommes ont la capacité d’aider les femmes à réaliser cela en leur montrant leur vraie beauté et leur force. Les femmes ont la capacité d’aider les hommes en leur pardonnant et en assumant leur responsabilité. Il peut y avoir ainsi une très belle interaction entre hommes et femmes.

    Bien que le chemin spirituel consiste essentiellement en une autoguérison, il est temps maintenant de vous unir et de bâtir des ponts entre hommes et femmes. C’est en ayant de la vraie compassion et de la compréhension les uns envers les autres que vous allez aussi vous autoguérir. Vous vous élevez au-dessus de la vieille bataille et permettez à la sexualité de redevenir un espace de vraie joie et d’entente.

    Dans votre lutte contre l’ombre et le sentiment d’indignité, je vous demande de considérer à quel point cela est dû à vos blessures d’homme ou de femme. En étant conscients de cet aspect, vous allez acquérir plus de compréhension de vous-mêmes et laisser entrer plus de lumière dans votre vie. Sur la Nouvelle Terre qui est en train de naître, hommes et femmes vont se rejoindre dans l’harmonie. Leurs énergies vont se compléter naturellement. C’est par la sexualité que votre âme, votre énergie spirituelle, descend vraiment sur Terre, depuis le centre d’énergie le plus élevé jusqu’au plus bas. Lorsqu’il y a une union sexuelle de cœur à cœur, vous êtes de retour au centre du paradis. Vous vous sentez en union avec l’Esprit pour un moment. Ensemble, en cet instant, vous canalisez l’énergie la plus pure vers la Terre. À l’origine, la sexualité est ce précieux don. Le fait qu’elle ait été assombrie par une énergie obscure et pénible est un lourd fardeau pour vous tous. C’est la cause d’un grand nombre de vos émotions de solitude et de désespoir. Mais il y a de nombreux signes d’espoir en ce temps. Hommes et femmes cherchent sincèrement à établir une vraie connexion entre eux. Un lourd fardeau pèse encore sur vous tous, mais aussi un grand potentiel de guérison.

    Une fois encore, je vous invite à vous voir comme je vous vois depuis l’autre côté du voile. Je vous demande de vous joindre à moi maintenant et de vous regarder à travers mes yeux. Pouvez-vous voir en vous les belles âmes courageuses que vous êtes ? Il n’y a rien de mauvais chez vous. Rien. Vous êtes des êtres parfaits. Je souhaite que vous puissiez accepter cela de ma part.

    © Pamela Kribbe

    http://www.jeshua.net/fr

  3. marianna

    29/09/2015 at 1:32

    Bonjour, beau récit qui m’appartient aussi de lire et pardonner. Mes rêves reviennent souvent sur mon passé, toutes les contrariété que j’ai pu rencontrer avec mon ex mari. Un papa absent et décédé trop tôt, des frères 8 et 11 ans de plus que moi et engagé dans l’armé….et que de choses encore sur le masculin. Merci vous m’avez éclairer.