Par la fenêtre de l’Amour

By on 28/01/2017

Dieu a dit :

La routine est bonne. Briser la routine est aussi bon. La ténacité est bonne et la flexibilité est bonne. Tout est bon.

Quand vous pourrez voir que tout est bien, vous aurez une plus grande vision de la vie. Rien ne devra être d’une façon et pas d’une autre. Vous vous reposerez.

Ce dont nous parlons est de ne pas juger. Ce concept du non jugement est beaucoup vanté et rarement appliqué.

Quand vous sortez du jugement, votre esprit n’est plus aussi strict. Une charge entière sera ôtée de votre esprit. Vous ôterez des années de votre vie. Ce sera comme si vous ôtiez des chaussures serrées et poussiez un soupir de soulagement. Alors vous connaîtrez la liberté. Votre esprit connaîtra la liberté.

Quelqu'un lisant cela pensera, voir dira : "Dieu, dites-vous que nous ne devrions pas avoir de normes? Dites-vous de laisser aller toute chose?"

Je dirais, de façon large, que vous devez trouver l'amour dans votre cœur et voir le monde par la fenêtre d'amour. Je vous dirais d'être très prudents quant à avoir des normes en exigeant que d'autres s’y joignent. Je recommande aussi la prudence pour vous quand vous vous imposez des normes trop élevées. Si vous trouvez souvent des fautes chez vous, vous pouvez bien avoir mis en place des standards qui sont trop hauts pour y être fidèle. À moins que vous n'ayez le pas souple, vous êtes très probablement trop durs avec vous.

Mes chéris, vous ne devez pas vous brusquer pas plus que vous ne devez brusquer les autres.

Je vous préviendrai contre le fait de faire des déclarations absolues dans votre esprit. Il peut y avoir la paix en tout. Il peut aussi y avoir le chaos dans n'importe quoi. L'aspect soigné n'est pas toujours pacifique, ni le fait d'être sale. Si vous devez avoir un, permettez à votre standard d'être la paix et permettez à votre standard d'être la joie.

Le seul absolu que Je voudrais que vous mainteniez est l'amour. L'amour est le standard à garder.

J'ai vu des parents parler brusquement à leurs enfants en public. Les parents peuvent croire qu'ils apprennent à leur enfant comment se comporter et qu'ils enseignent au nom de l'amour et pourtant où est l'amour? Il semblerait qu'ils apprennent à leur enfant à être malheureux. Ils se donnent la permission d'être fâchés et autoritaires.

Le monde n'est pas toujours constant, vous ne devez pas non plus percevoir ou exposer vos opinions comme constantes. Depuis quand les opinions sont des faits? Depuis quand la certitude est vérité?

Faites attention en disant qu’une chose est permise et l’autre pas. Faites attention à ce que vous prêchez, même quand vous prêchez ce que vous pratiquez. Vous pouvez exiger un trop grand prix pour vous et pour les autres.

Avoir un standard d'amour ne veut pas dire d'être sentimental. Une fondation d'amour ne fait pas de vous une dupe. Croyez-vous que Je suis une dupe? Ne viens-Je pas de l'amour? Je ne viens pas d'un standard d'amour. Je viens simplement de l'amour et c’est ce que Je vous demande.

Et si vous glissez et venez de moins que de l'amour, ignorez-le et reprenez à nouveau au début. L'amour gouverne. L'amour, pas la sévérité ni l’inconsistance. L'amour sage, pas l'amour bête. L’amour vrai, pas l'amour faux. Amour gracieux. L'amour donné avec grâce, pas malgré ce qui se produit, mais parce que vous êtes l'amour. Vous n'êtes pas fous d’aimer. Vous n'êtes pas idiots. Vous n'êtes pas irresponsables d’aimer. Nous parlons de l'amour honnête, l'amour véritable qui donne de lui-même parce que vous qui donnez, vous êtes dans l’amour.

Traduit par Christine
Page originale