Sexualité au féminin, par Ma Premo

By on 23/01/2014

Le ventre de la femme est un berceau de vie, celui qui porte et donne vie à tous les êtres humains. Même si des maltraitances ont eu lieu, il reste intouchable et intouché. C’est un endroit qui est libre de la souffrance, qui permet de trouver la place de lumière, le sanctuaire où se place la guérison.

Ni vierge, ni putain, la femme est simplement femme en contact avec sa puissance féminine orgasmique naturelle. Le sexe de la femme est une porte d’amour et de lumière.

La création doit passer par le sexe d’une femme. Comment se pourrait-il que cette partie du corps de la femme soit sale et laide, selon l’éducation religieuse qui a été enseignée ? Nos entrailles, la matrice de la femme, sont bénies. Naître dans un corps de femme est une bénédiction.

Le travail de guérison avec Ma Premo

La matrice de la femme est un lieu de vision, de création et de guérison. A partir de cet endroit, dans la conscience, nous pouvons retrouver cette nature pleine et entière.

Le travail offert dans cet atelier permet de toucher à un espace de guérison, de travail intérieur pour retrouver le sacré de la nature féminine en dehors de la blessure des abus qui ont été éventuellement été faits par d’autres.

Pouvoir se réapproprier son corps. Ensemble, comme femmes, retrouver cette vraie nature du féminin. C’est un travail sacré qui permet de retrouver sa dignité et de se relever dans ses forces, au-delà de toute blessure qui a pu être vécue.

Cet atelier est une invitation à retrouver la puissance du féminin qui permet de sortir de l’espace de la victime pour entrer dans la puissance qui s’appuie sur la vulnérabilité, l’amour et le cœur, pour laisser le corps et le cœur s’embraser.

C’est une invitation à la réconciliation avec le corps comme véhicule, comme temple, comme espace, dans un espace sacré, dans le respect et la réconciliation…

Ma Premo donne des ateliers de tantra au Québec et en Europe.
Informations : www.mapremo.com