Charitée bien ordonnée commence par soi-même


j0316834_resize.jpg
La bonne nouvelle est que nous sommes déjà moins seuls, si nous sommes là pour nous. 

Sachons compter à nos yeux. Développons une présence à nous-mêmes. Soyons la personne la plus importante de notre vie,
celle qui nous offre son aide indéfectible, son amour inconditionnel.  Cessons de chercher en dehors de nous-mêmes le prince charmant ou la belle au bois dormant. Arrêtons aussi de nous
critiquer, de nous juger, de nous rapetisser.

Donnons-nous plutôt une chance (ou deux ou cent ou mille). Occupons notre énergie à nous encourager, nous accueillir, nous
comprendre, nous démêler, nous découvrir, nous apprécier, nous attendrir et nous aimer nous-mêmes.  Soyons à notre écoute et donnons-nous le soutien que nous attendons des autres ou que nous
donnons aux autres, souvent sans compter. Charité bien ordonnée ne commence-t-elle pas par soi-même?

Apprenons aussi à nous ouvrir aux autres. Oui, le monde est petit : « Tous sur la même planète! »  Distincts et
pourtant si liés.  Uniques et pourtant si semblables. Nous faisons partie d’un tout, dont rien ni personne ne peut nous exclure sinon nous-mêmes. Si l’intention de l’Univers était de nous
amener à vivre chacun pour soi, la vie sur terre aurait sûrement été organisée autrement.

 

Dominique Allaire
Oui tout est possible
Coach de vie
Son blog : Bye Bye Bog !

 

 

.