Choisir l’humeur du jour

Choisir l'humeur du jour 1Certains matins, quand je me réveille, je sens mon humeur vaciller entre l’envie d’être joyeuse ou celle d’être un peu mélancolique voire même déprimée.

Je sens clairement en moi les deux pôles osciller. Je peux balancer mon humeur d’un côté ou de l’autre à ma guise.

Je suis seule à décider de quel côté mon humeur va aller, avec quelle humeur je vais démarrer ma journée et la passer.

Je n’ai personne à côté de moi pour me dire comment passer ma journée. Je suis donc bien la seule à avoir le pouvoir de choisir mon humeur.

En général, je choisis spontanément de passer une belle journée dans la bonne humeur, la légèreté, la paix du coeur.

La joie est toujours présente en nous, depuis notre naissance. L’accès y est automatique, contrairement aux émotions négatives qui sont venues s’installer à côté avec le temps.

Il arrive cependant que, certains matins, j’aie envie de rester dans la mélancolie, que mon âme ait envie de passer une journée plus tristounette afin de laisser sortir des grains d’inconfort, des éclats de colère, des gouttes de tristesse, des nuages de découragement.

C’est normal. On ne peut être heureux tout le temps sinon on n’aurait plus de raisons de chercher le bonheur et la vie serait ennuyeuse, vous ne pensez pas ?

En fait, ces matins-là, mon âme a juste envie de vivre une journée de cocooning seule avec moi pour qu’on se ressource ensemble, qu’on respire doucement, qu’on retrouve notre espace, notre bulle à nous.

C’est une journée de retraite nécessaire avec soi-même pour se réaligner sur ce qu’on vit, ce qu’on veut vivre, ce qui ne nous plaît plus, sur nos rêves à réaliser et comment les atteindre.

C’est une journée pour laisser sortir les grains, les éclats, les gouttes et les nuages. Les accueillir avec amour et bienveillance pour leur permettre de s’exprimer et guérir avant de s’évaporer dans la lumière de la vie sans plus nous déranger.

C’est aussi une journée de création car, quand on laisse partir le négatif, on retrouve l’imagination joyeuse, les envies palpitantes, les rêves à manifester et on se met à créer, à bouger, à regarder vers l’avenir avec les yeux d’un enfant rempli d’espoir d’un monde merveilleux.

On a tous le droit de ne pas être de bonne humeur tout le temps et notre âme nous remercie quand on lui permet d’être juste de l’humeur dont elle a envie car, ainsi, on se respecte et on ne se pile pas dessus en voulant faire plaisir aux autres. On reste Soi.

Alors, aujourd’hui, de quelle humeur avez-vous décidé de vous lever et de passer votre journée ?

Bon week-end ! Profitez-en pour vous retrouver, vous ressourcer et être vous-même !

A tout bientôt pour une prochaine petite histoire de vie.

❤ Si vous sentez le besoin de cheminer afin de mettre plus de bonheur dans votre vie, je vous offre un appel-découverte de vingt minutes gratuit par Zoom. Contactez-moi par email.

Retrouvez ces petites histoires dans ma page Facebook en vous y abonnant.

De tout coeur ❤

© Dominique Jeanneret
Thérapeute et accompagnante
dominiquejeanneret.net

Reproduction de cet article interdite sous n’importe quelle forme, en tout ou partie, sans mon autorisation.

.