J’ai mal au ventre…!

By on 17 septembre 2018

Notre paroi intestinale est recouverte d’une fine membrane qui mesure à peine un dixième de millimètre. Cette délicate membrane permet les échanges de liquides et de gaz nécessaires au processus digestif. Tous les jours, elle filtre près de 10 litres de liquides composés d’aliments, de salive, de sécrétions gastriques et pancréatiques, de bile et de mucus intestinal. Elle se doit donc d’être au summum de la santé pour pouvoir dire Mission accomplie! à la fin de notre vie. Sa délicatesse lui vaut aussi une fragilité souvent déstabilisée par des facteurs multiples qu’ils soient alimentaires (et Dieu sait qu’ils sont nombreux…), environnementaux ou encore émotifs (sans commentaires…).

C’est pourtant notre rempart le plus important pour préserver notre immunité, détentrice de notre santé. Voici donc des conseils présentant des alternatives pour nous aider à faire de notre intestin une barrière qui puisse résister aussi bien aux agresseurs qu’au temps et, surtout, qui puisse nous aider à préserver notre capital santé, une vie durant!

Solutions naturopathiques

Comment l’intégrité de la paroi intestinale peut-elle être compromise? Une mauvaise élimination de nos aliments entraîne la fermentation et la putréfaction de son contenu ; ces gaz toxiques passent la fine paroi intestinale pour se retrouver dans notre système sanguin puis dans notre foie, causant des accumulations et des lésions. Une muqueuse inflammée provoque des gonflements, ballonnements, gaz et alternance de constipation et diarrhée. Cette inflammation atteint la muqueuse et la rend perméable aux grosses molécules d’aliments, mal dégradées et susceptibles d’entraîner des allergies alimentaires. De plus, une muqueuse perméable et fragile peut aussi laisser pénétrer des bactéries qui vont se retrouver dans la circulation générale et affaiblir l’organisme.

Plusieurs de nos maladies coloniques occidentales sont inconnues des africains où leur alimentation est restée traditionnelle. Notre style alimentaire, riche en viandes, en féculents, en mauvais gras et en fromage apporte peu de fibres, ralentit la progression de la digestion et favorise une prolifération bactérienne anormale. Toutefois, une alimentation riche en céréales complète et en légumes crus stimulent les contractions des muscles lisses de la paroie intestinale en accélérant ainsi le transit digestif, ce qui évite la stagnation des aliments et de leurs déchets toxiques.

Toutefois, quelques céréales, mêmes complètes demeurent difficiles à digérer à cause de certaines grosses protéines comme la gliadine du gluten. La gliadine est non seulement pro-inflammatoire en irritant la paroi digestive, mais aussi en la traversant et en créant des foyers inflammatoires dans l’organisme. Le blé moderne, le maïs et l’orge contiennent ces grosses protéines indigestes contrairement au riz entier, resté proche de l’état sauvage.

Certains auteurs proposent un régime sans produits laitiers et sans céréales, ce qui leur ont permit une rémission de 80% de la maladie de Crohn.

Outre notre style alimentaire, les effets du stress, de la pollution chimique et beaucoup de médicaments affectent tous les aspects de notre digestion; allant même jusqu’à détruire une quantité important des bactéries intestinales primordiales à notre santé. Avant tout, pour que votre intestin soit au summum de sa forme, il vaut mieux rester frugal et zen!

Véronik Tanguay


Solutions aromatiques
Les essences aromatiques sont grandement appréciées lorsque le corps est pris avec des symptômes désagréables reliés à des problèmes digestifs. D’une efficacité saisissante et rapide, les essences agissent exactement là où le besoin se fait sentir.

Quand les spasmes s’éveillent
Si êtes sujet à vivre des épisodes de colites intestinales, assurez-vous de garder près de vous une essence aromatique antispasmodique préalablement diluée dans une huile aux fleurs de millepertuis à 20 % (6 ml d’essence dans 30 ml d’huile de millepertuis). Voici quelques unes qui seront très efficaces :

– fenouil (Foeniculum vulgare)
– basilic (Ocimum basilicum)
– Cumin (Cuminum cyminum)
– Anis vert (Pimpinella anisum)
– Menthe poivrée (Mentha piperita)

Ainsi, lorsqu’un épisode de crampes arrive soudainement, laissez couler 30 à 50 gouttes de votre mélange sur votre abdomen puis masser dans le sens des aiguilles d’une montre. Ces huiles sont toutes reconnues pour soulager les crampes intestinales.

Intestins irrités? Menthe poivrée!
Pour sa part, la menthe poivrée est excellente pour tous les troubles digestifs. Ses propriétés analgésique et anti-inflammatoire fonctionnent à merveille sur des intestins irrités. Vous pouvez l’appliquer en massage comme ci-haut ou en mettre une goutte sur la langue à toutes les demi-heures, jusqu’à ce que vous vous sentiez mieux.

Forte et réchauffante, la cannelle cassia réduit la fermentation intestinale et fortifie notre système immunitaire. Faites couler une petite goutte sur le bout de votre doigt puis déposez votre doigt au milieu de la langue.

Limiter les fermentations excessives
Soyez vigilents sur les types de légumes que vous consommez. Beaucoup de nord-américains ne mangent que de la laitue « iceberg » qui, une fois dans notre système digestif, produit des gaz qui ralentissent notre digestion. En ce qui concerne les légumes de la famille des choux, leur richesse en soufre peut causer des gaz excessifs et ce, qu’ils soient crus ou cuits. Cuire ces légumes à la vapeur sur un feu doux préserve mieux le légume et provoque moins de flatulences.

Synergie digestive :
40 gouttes de menthe poivrée (Menthe piperita)
30 gouttes de menthe douce (Mente spicata)
20 gouttes de basilic exotique (Ocimum basilicum)
30 gouttes de fenouil doux (Foeniculum vulgare)
15 gouttes de pamplemousse (Citrus paradisii)
5 gouttes de thé du Labrador (Ledum groenlandicum)
5 gouttes de thym blanc (Thymus vulgare)

Une fois votre mélange préparé, laissez couler une goutte sur la langue avant et après un repas. Ces huiles digestives limiteront la prolifération des gaz intestinaux et accompagneront le foie dans ses nombreuses fonctions.

Mikaël Zayat, Québec
Jardin de Vie

.

One Comment

  1. Framboise

    10 mai 2010 at 7 h 22 min

    … merci pour ces renseignements, ils sont précieux

    et importants.