Jalousie, possessivité, contrôle et envahissement

Jalousie, possessivité, contrôle et envahissement 1

Derrière la jalousie se cache la peur de perdre l’être cher, d’une part, et, de l’autre, la peur d’en être abandonné. C’est un espace très souffrant.

La jalousie provient de la blessure d’abandon/rejet qui crée la dépendance affective, la possessivité, l’attachement « amoureux » non harmonieux qui met le jaloux* dans des attentes envers le/la conjoint/e, le besoin de contrôler l’autre et l’attitude d’envahissement.

Ces attitudes empiètent sur la bulle, l’espace vital, de l’autre. Elles vont faire que l’autre va commencer à se retirer et prendre de plus en plus de distance. Il se sent de plus en plus envahi – et non respecté dans son être et son espace vital -, d’une part.

D’autre part, il ne peut répondre aux demandes et combler les besoins de remplir le vide intérieur de l’autre malgré tout son amour pour le jaloux.

Du coup, l’autre se retirant, le jaloux va sentir que l’autre l’abandonne, le rejette, ce qui est le cas. Ce qu’il ne comprend pas, cependant, c’est que c’est lui qui crée cette situation de par son attitude.

Tant que la prise de conscience ne sera pas clairement arrivée, le jaloux va tourner dans cette roue entre se sentir abandonné/rejeté, puis aimé, puis abandonné à nouveau et ce, à cause de son attitude provoquée par ses blessures d’abandon/rejet. Il ne pourra jamais créer de relation saine et équilibrée.

On retrouve le phénomène de « Ces femmes qui aiment trop », valable aussi pour les hommes.

La seule façon de sortir de cette dépendance affective et de cette blessure d’abandon/rejet est de faire un cheminement thérapeutique pour guérir la blessure.

❤ Si vous sentez le besoin de cheminer afin de sortir de mettre plus de bonheur dans votre vie, je vous offre un appel-découverte de vingt minutes gratuit par Zoom. Contactez-moi par message privé ou email à bonjourdo@gmail.com.

Retrouvez ces petites histoires dans mon blog Chemin de Vie en vous abonnant à https://chemindevie.net.

De tout coeur ❤

© Dominique Jeanneret
Thérapeute et accompagnante
https://dominiquejeanneret.net

Reproduction de cet article interdite sous n’importe quelle forme, en tout ou partie, sans mon autorisation.

—————-

* le terme jaloux est au masculin pour simplifier la lecture mais il est aussi valable pour les femmes

 

.