Je libère

Je libère 1

D’après une ancienne bénédiction chamanique traduite du Nahuatl :

Je libère mon partenaire de l’obligation de me compléter.

Je libère mes parents du sentiment qu’ils ont échoué avec moi.

Je libère mes enfants du besoin de m’apporter de la fierté, qu’ils puissent écrire leurs propres chemins au rythme de leur cœur, tel qu’il le leur murmure à l’oreille.

Je ne manque de rien, j’apprends de tous les êtres, tout le temps.

Je remercie mes grands.

Je les libère des échecs passés et des désirs non accomplis, sachant qu’ils ont fait de leur mieux pour parcourir leur chemin de vie avec leur niveau de conscience.

Je dépouille mon âme devant leurs yeux, c’est pourquoi ils savent que je ne cache, ni ne dois rien.

Je dois plus que jamais être fidèle à moi-même en marchant avec la sagesse du cœur, je sais que j’accomplis mon projet de vie, libre des loyautés familiales qui peuvent perturber ma paix et mon bonheur, ce détachement est de ma responsabilité.

Je renonce au rôle du sauveur, d’être celui qui unit ou répond aux attentes des autres.

Je chéris mon essence, ma façon de l’exprimer, même si tout le monde ne peut pas me comprendre.

Je t’honore, Je t’aime et te reconnais innocent.

J’honore la Divinité en moi et en toi…

Nous sommes libres.

Auteur inconnu