La Nouvelle Terre

La Nouvelle Terre 1

Suite à cette séance d’hypnose régressive des plus intéressantes, je ne pouvais me restreindre à garder sous silence les informations qu’elle renfermait en lien avec les événements mondiaux que nous traversons présentement, entre autre des informations en lien avec la distribution volontaire du virus.

La cliente a bien voulu partager le contenu de cette publication vu le message qui nous est adressé en tant que peuple de la terre. Vous comprendrez ici qu’il en découle non seulement de notre responsabilité terrestre de poursuivre notre ascension vibratoire mais l’univers, également, est impacté par cet éveil. Notre planète, cet être conscient s’élève et nous, humains, sommes en train aussi de monter en vibration, enfin certains y parviennent.

Pour ceux qui ont eu la chance de découvrir les ouvrages de Dolores Cannon, vous savez de quoi je parle. Pour ceux qui n’ont aucune idée des vagues de volontaires venus s’incarner sur terre pour aider à cet éveil, vos croyances risquent d’être chamboulées.

Dolores, qui pratiquait l’hypnose régressive, a recueilli les récits de dizaines de sujets sous hypnose, révélant ainsi ce plan d’aide à la terre. Depuis que nous avons été implantés sur cette planète, nous sommes accompagnés et observés par d’autres civilisations bienveillantes, lesquelles faisant partie du conseil galactique. Une loi universelle stipule que toutes civilisations ne doivent pas interférer dans l’évolution d’une autre planète en raison du libre-arbitre dont elle dispose.

Mais un événement a changé l’histoire, lors de la deuxième guerre mondiale, les bombes atomiques lancées ont fait réagir le conseil, car à ce stade-ci de notre évolution, nous humains ne devrions pas être en possession d’une telle technologie, visiblement nous n’avons pas encore la sagesse pour l’utiliser à bon escient, car l’humanité est selon eux une des quatre espèces intelligentes des plus sournoises et barbares de l’univers.

Ils ont donc été dans l’obligation d’intervenir le plus subtilement possible afin de neutraliser les radiations nucléaires. Ces bombardements nucléaires ont été ressentis ailleurs dans l’univers et risquaient d’impacter d’autre civilisations dans les plans dimensionnels voisins. Selon eux, plus de mille essais nucléaires ont été réalisés par les hommes sur la terre, donc sans leur intervention de neutralisation des radiations, il ne devrait plus y avoir de vie sur terre aujourd’hui. En faisant des recherches vous constaterai que là où il y a eu des bombardements nucléaires, il y a eu des phénomènes ovni.

Il devenait donc urgent de trouver une façon de faire sans se dévoiler au grand jour. Cela avait déjà été fait des milliers d’années plus tôt et les humains, qui ont tendance à vénérer, les ont pris pour des dieux, ce qu’ils ne sont pas, l’histoire nous raconte la suite.
Suite à ces bombardements, les dirigeants de l’époque ont été contactés par le conseil galactique, mais ceux-ci ne nourrissant que de pouvoir et vanité ont ignoré le conseil.

Comme une intervention au grand jour n’était pas envisageable, une idée fut retenue, un appel fut donc lancé auprès de toutes âmes volontaires, et ceci à travers tout l’univers, afin qu’elles viennent s’incarner sur terre pour apporter lumière et conscience de façon à apporter une aide intérieure et non-extérieure. De cette façon le libre-arbitre serait respecté et nous aurons une véritable chance de sauver la terre, enfin peut-être une dernière chance !

Les informations recueillies lors de cette séance, collent parfaitement à ce propos et peuvent apporter certaines réponses à des questions que nous nous posons présentement.

Partie de la séance au moment où la cliente canalise son guide :

Je suis un de ses guides, on est avec elle à travers sa voix, ça fait plaisir de vous connaître ! Nous avons beaucoup de travail à faire avec elle. Elle a posé beaucoup de questions par rapport à la vie, le pourquoi, et elle ne comprend pas tout le nettoyage qu’elle fait avec toutes les personnes qui sont à côté. Elle n’aime pas ça, elle n’est pas à l’aise, il va falloir qu’elle écoute, parce que tous les êtres de lumière qui viennent d’ailleurs doivent prendre de la force, (je comprends ici qu’elle a un rôle à jouer envers d’autres personnes.) il faut qu’elle soit plus directive, qu’elle prenne sa place.

Et le guide à auquel on s’adresse présentement, quel est son nom ?

— Kelantan, il n’y a pas de traduction ici, mais on peut m’appeler Antoine. Je viens d’une planète ailleurs. Je suis un guide qui est avec elle ça fait longtemps, je suis Pléiadien. Elle vient des lumières des Pléiades. Ah oui, elle se rappelle, elle est descendue, elle va se calmer, car maintenant, elle va savoir ce qu’elle ressent. On est en train de nettoyer au plus profond de son corps, de son énergie. Elle était ici aussi quand il y a eu la catastrophe de l’Atlantide. Elle était ici et elle a décidé de venir pour aider et jusqu’à maintenant elle se sent perdue, elle ne sait pas dans quel moment et comment elle peut aider. Mais par contre elle le fait chaque jour, chaque fois ! C’est juste qu’elle doit aussi prendre soin de son côté humain. On est train de finir de passer l’énergie.
Qu’est-ce que l’on est en train de faire au niveau de son énergie présentement ?

— On est en train de nettoyer au niveau moléculaire.

Au niveau moléculaire !

— Oui, il y a beaucoup de tension, il y a beaucoup de stress, il y a de la pollution dans la nourriture, de la pollution dans son sang, mais c’était surtout le stress. C’était sa mission de départ, elle a déjà fini la première étape de sa mission.

Et qui se trouve à être ?

— Elle le sait, elle sait déjà tout ce qu’elle a fait, tout le travail qu’elle a fait, elle le sait, elle le sent ! Elle a eu une période où elle travaillait pour des gens qui, le plus souvent passait dans sa vie. Sa mission est déjà passée, il faut qu’elle comprenne au niveau conscient de se laisser aller. C’est une mission accomplie maintenant, c’est une mission de lumière maintenant, mais plus calme, maintenant, il faut qu’elle brille, le calme, juste sa présence, c’est comme une lumière. Sa lumière va catalyser l’énergie, elle n’a pas besoin de rien faire. Quand elle fait de la méditation, elle dit “Je suis une lumière”, c’est pour ça qu’ils sont connectés, connectés au Costa Rica, en Chine ! Il y en a partout dans le monde, il y a beaucoup de cellules, des gens qui sont lumière. Il faut qu’elle comprenne que juste d’être là, c’est déjà sa mission.

Ok juste d’être là, c’est déjà sa mission. Et est-ce qu’il y a quelque chose que l’on peut lui dire par rapport à ce qui a déjà été accompli, même si elle le sait déjà, pour qu’elle puisse en avoir la preuve sur l’enregistrement ?

— Elle a fini son travail, elle le sait. Si on comptabilise le nombre de personne qu’elle a aidé, c’est beaucoup !

Elle a déjà aidé beaucoup d’âme ?

— Oui ! Elle a déjà rempli sa quote. Elle travaille en milieu statistique et sa quote est déjà remplie !

Ok. Et puis par rapport à ces incarnations, est-ce qu’elle a eu plusieurs vies terrestres ?

— Oui.

Combien elle en a eu ?

— Elle a eu Dix-sept vies déjà. Et là, elle savait qu’elle allait sauter trois vies de plus. Il faut lui dire que c’est déjà fait.

Ok ! Ça voudrait dire qu’il lui resterait trois vies à vivre sur terre, c’est ça ?

— Non, ça veut dire que dans sa mission d’une seule, elle va passer trois vies incarnées, elle a monté de trois échelles, trois échelles de vie qu’elle va sauter. C’est pour ça qu’elle est venue dans ce moment, parce qu’elle sautait 3 vies, si elle réussit, elle va passer à une autre dimension. C’est pour ça aussi qu’elle est fatiguée avec les dimensions, de contacter plus ailleurs. Excusez-moi !… Elle est en train de faire un peu d’hypothermie, mais ça fait partie de son traitement, il faut que je le dise ok, elle doit rester calme ! C’est ça, ses 3 vies sont déjà accomplies. Il faut comprendre qu’à partir de maintenant tout doit être facile. C’est difficile pour elle, mais ça va débloquer, surtout dans ce moment aussi terrible pour l’humanité maintenant ! Mais c’est sa raison d’être ici, pour connecter avec tous les êtres de lumière, parce qu’elle a besoin de monter l’énergie pour passer à l’autre dimension. C’est une mission de planète, elle le sait, c’est pour ça qu’on lui a donné l’énergie à Sedona.
(La cliente avait mentionné avant sa séance avoir vécu des contacts Ovni il y a plusieurs années alors qu’elle se trouvait à Sedona)

C’est pour ça qu’à chaque fois qu’on en a l’opportunité, on contacte avec elle, et peut-être qu’elle aurait le goût de nous rencontrer plus d’une autre façon, mais c’est un moyen pour que son corps, son physique, son inconscient, son conscient soit prêt. Elle va aller plus loin, elle va avoir aussi physiquement un niveau d’énergie pour lui permettre d’aller plus loin ! Maintenant, le travail qu’elle avait fait il y a un mois et demi, elle était très déprimée, elle a prié son conscient de nettoyer tout son système énergétique et cela a fonctionné, mais dans sa technique elle a fait passer d’autres personnes. Peut-être que les autres personnes vont l’écouter et vont le prendre ou pas. Sa mission ce n’est pas que les gens le fassent, c’est qu’elle passe le message. La personne qui va l’avoir écouté, ça va l’aider et cette façon de nettoyer, c’est de contrôler. On lui envoi des messages, des gens, ce qui fait comme un bricolage de toutes les informations qui sont toutes à leurs places. La technique qu’elle utilisait ça marchait pour elle, elle est revenue dans son énergie, mais elle ne peut pas rester où elle est.

Elle ne peut pas rester où elle est ! Dans quel sens ?

— Dans son travail elle ne peut pas, ça mange son énergie ! Elle ne peut pas faire les autres choses, ce n’est pas une mission d’aller faire des choses, c’est juste d’être, d’être dans son être de lumière. Mais maintenant elle a de la difficulté d’avoir de la lumière pour elle-même, il faut travailler ça. Maintenant, nous, on a fini son traitement. Et elle a beaucoup d’autres amis ici qui peuvent venir (se connecter à elle).

Ok !

— Moi je ne suis pas terrestre, je vous dis. Je suis Pléiadien, mais aussi, j’ai passé dans une autre vie où je n’étais pas Pléiadien, et c’est dans ces vies que j’ai apporté ma technologie, c’était la quatrième vie avant d’être Pléiadien. C’est important qu’elle le sache. Elle n’était pas Pléiadienne avant… c’est juste pour la rassurer. Peut-être qu’elle n’a pas besoin, mais c’est une nouvelle énergie pour elle.

Ok. Puis présentement avec ce qui se passe sur terre, avec cette histoire de virus, est-ce qu’elle a un rôle particulier ? C’est quoi son rôle à elle au niveau de cet événement-là ?

— Je l’avais dit, nous avons mis des êtres humains un peu partout sur terre, on avait dû. On a travaillé avec eux depuis longtemps, on a travaillé sur l’énergie, on avait besoin de cette source d’énergie pour élever l’énergie positive pour que l’on puisse passer au travers. Il faut comprendre que le temps n’est pas le même pour nous que pour vous. On a semé des lumières un peu partout, elle est une de ces personnes. C’est pour ça qu’elle dit “Je suis poudre de Sépale” et c’est ça. Elle n’avait pas compris qu’elle fait partie de cette poudre qui est tombé sur terre. On a semé des milliers d’âmes dans le monde parce qu’on a besoin de ces énergies maintenant.

Est-ce que je peux poser une question pour moi ?

— Oui.

Est-ce que moi aussi, je fais partie de ceux qui sont venus aider ?

— Oh oui ! Bien oui et Sonia aussi (une amie en commun) mais c’est, dans un sens, différent, ce n’est pas au même niveau, mais elle a son rôle à jouer, c’est une décision qu’elle a prise dans une vie passée. Vous avez pris des décisions, pas aujourd’hui, mais vous saviez déjà ! Vous deviez vous rencontrer pareillement, on devait avoir cette conversation maintenant, ce n’est pas une question qui la concerne elle seulement, on savait (rires) que vous aviez les mêmes questionnements.
Oui, j’ai déjà reçu des informations en ce sens. Est-ce que l’on peut me le confirmer ?

— Oui, parce qu’il y en a beaucoup ! On a beaucoup travaillé, parce qu’on devait compenser aussi. Je ne veux pas rentrer dans les discours des Reptiliens pour les âmes sensibles, mais, ça va prendre beaucoup de temps ! Mais vraiment vous êtes ici parce que vous êtes lumière. On a besoin ! Peut-être que dans votre compréhension, quand on dit “être lumière” vous n’êtes pas capable de comprendre à quel niveau. C’est important !… Et la force que vous avez tous ensemble ! Mais vous, vous êtes capable à l’individuel d’envoyer votre énergie à des êtres un peu loin, vous êtes connecté, vous pouvez appeler comme ça et dire “Ici maintenant, je fais une connexion avec le Costa Rica” par exemple, et vous êtes capable de le faire, c’est plus facile que de prendre le téléphone. Mais un moment donner il va falloir réaliser que cette force vous l’avez ici, vous savez comme un casque ici avec une lumière ici, (la cliente mime un bandeau au front et une lumière au centre.) on parle beaucoup du troisième œil, c’est de travailler, c’est l’amour, on parle de l’amour. Il y a des concepts que vous savez bien, que vous avez encré, mais vous n’avez pas encore maîtriser la force.

Est-ce que ‘il y a une manière d’être plus conscient pour développer cette force que l’on peut utiliser ?

— Mais vous l’avez déjà ! Vous avez la méditation, vous avez la concentration. C’est comme si je donne un petit outil à un enfant et que l’enfant commence à jouer, il apprend à le manipuler, un moment donné, c’est juste à l’utilisation que vous comprenez, vous avez toute la théorie ! On sait déjà toute la théorie, c’est juste de commencer à la maîtriser. Il ne faut pas courir si vous ne savez pas marcher ! Mais si je peux te donner un conseil, c’est juste d’appliquer tout ce que vous savez. Il y a un maître que vous pouvez appeler et elle va vous répondre et elle va vous donner son nom. Je te parle à toi, directement à toi.

Ok !

— Avant on voulait que tout le monde se mette en groupe, vous savez les gens étaient réunis pour faire ce type de chose, mais maintenant on croit que chaque personne doit le faire à l’individuel et qu’il va connecter avec les autres. C’est comme l’électricité, on va allumer ici et ici ! Vous pouvez le faire en groupe, mais il y a une responsabilité personnelle de le faire un petit peu tous les jours, d’envoyer ses lumières de paix, d’amour, de conceptualisation à travers votre concentration pour l’envoyer maintenant. Plus vous aller l’utiliser, plus vous aller recevoir des messages, plus vous serez guidé ! Parce que l’on va vous guider selon la capacité de votre énergie. Aussi votre corps, il falloir qu’il se réajuste à l’énergie parce que sinon vous pouvez tomber malade. Il faut commencer tous les jours, 5, 10, 15 minutes, focaliser sur la lumière, un jour, vous pourrez nettoyer. (le guide parle très vite.) Je suis trop excité ! Il faut que je me calme ! (rires) Il faut que chaque personne développe sa confiance.

Il faut que chaque personne développe sa confiance ?

— Sa confiance, oui ! Parce que vous cherchez beaucoup l’approbation.

Mais ce n’est pas facile dans notre vie terrestre d’être conscient de ça !

— Oui, mais c’est comme je vous dis, il faut marcher avant de courir ! Il faut commencer doucement et tranquillement vous allez sentir que vous allez être guidé. Vous avez déjà, vous deux, le chakra bien ouvert, mais il en manque encore un peu plus !
C’est faisable ?

— Oui, parce que comme on est en train de nettoyer la résonance avec ces personnes, et ici je vous donne un exemple pour que ce soit plus facile de comprendre… Les dealers, ils continuent à être pareils, ce n’est pas parce qu’il y en a qui ont des problèmes qu’ils vont changer leurs attitudes. Mais par contre, il y a plus de gens de lumière qui travaillent, il y a des gens qui sont au milieu de tout ça qui font des réflexions et ça les aide à évoluer, et il y a des gens qui dans leurs réflexions prennent plus de recul, parce que l’être humain a le choix. Et oui, il peut vivre un moment donné, comme on arrive à 2023 le taux vibratoire va monter tellement, que les gens qui veulent entrer, ils vont y aller dans ce sens. C’est pour ça qu’il y a une division des couleurs entre les deux, mais pour le moment, on est encore…

On chevauche les deux dimensions ?

— Oui. D’ici 2023, il y a beaucoup de changements qui vont se faire et les choix de l’être humain, choisir où il s’en va.

Puis en lien avec ce qui se passe sur la planète, on voit qu’avec toute l’histoire du port du masque, il semble y avoir l’ancien système qui s’efforce de nous garder dans la noirceur ou dans les énergies basses. Est-ce que c’est ce qui est en train de se produire ? J’ai l’impression qu’il y a une manipulation du peuple qui est malsaine.

— L’information qu’on lui a donnée, elle ne savait pas pourquoi on lui avait donné, mais on va vous expliquer ce qu’on lui avait dit. Ce virus est un virus qui a été fabriqué par les gens qui travaille avec les Reptiliens, mais ce n’est pas juste les Reptiliens ! C’est leur pouvoir, il y a des Reptiliens et il y a des humains. Il y a des Reptiliens qui ne sont aussi mauvais qu’eux ! On s’efforce de vous dire que ça existe et c’est le pouvoir des gens qui sont dans ce taux vibratoire. C’est pour ça que je n’aime pas contrer l’abolition, pour nous, c’est le taux vibratoire. Ils veulent tout manipuler et je vous avais dit que jusqu’au mois passé tout ce scénario était libre et ils pouvaient faire tout ce qu’ils voulaient. En fait le virus, il y en avait sept.

Sept !

— Sept. Ils voulaient les distribuer et les faire éclater en même temps pour que la catastrophe soit terrible ! Mais on a pu intervenir et on a été capable d’en annuler six.

Je vais me permettre une question. J’avais eu l’intuition il y a une semaine ou deux, que justement ce virus aurait été supposé faire plus de mort. Un peu comme si leur pétard était mouillé et qu’il n’avait pas explosé ! C’est l’image que j’ai eue. Est-ce que c’était sept souches différentes ?

— Oui parce qu’il y en avait sept. Sept places différentes dans le monde qui devait exploser, sept capsules différentes dans le monde.

Ok, sept capsules ! Et de quelle façon ils voulaient distribuer ce virus, par les airs ?

— C’était distribué de la même façon qu’en Chine, c’est un virus qu’ils ont fait exploser comme des gouttelettes et elles vont s’expansées parmi les gens qui passent. Ce sont les gens qui passent et les gouttelettes tombent.
Ok, ça contamine les gens qui passent ?

— Ça contamine les gens. Ils ne pouvaient pas le faire pour l’eau, car l’eau va le défaire, c’était un des plans de le distribuer dans l’eau. Mais il en a resté juste un et en plus, il n’a pas eu… Ah, je savais qu’on ne devait pas entrer dans cette discussion. (rires) Ils viennent de me dire, mes collègues “Nous n’allons pas finir le travail sur elle, on a oublié !” (rires) Ok, on va finir la conversation, il y en avait sept, ils avaient planifié de le distribuer dans l’eau, ils se sont rendu compte que dans l’eau ce n’était pas efficace. Nous, on devait respecter le libre choix comme vous savez. Nous notre mandat ce n’est pas de changer l’histoire de la planète, on ne peut pas changer l’histoire. Vous devez passer par cette période de transition et on ne peut pas changer votre histoire parce que ça changerait l’histoire de l’univers. Ça veut dire que vous devez passer par ce processus. On attend, on était prêt pour vous épauler, pour vous regarder, pour vous aider, mais la décision finale revient à l’être humain ! On travaille là-dessus, mais c’est pour ça que ce n’était pas aussi dangereux que comme s’était planifié, par contre ils se sont arrangés pour que ce soit une crise mondiale, ils se sont assurés que s’ils ne pouvaient pas faire exploser les sept… On en a pris six, mais ils en mettaient d’autres. Ils voulaient comme vraiment… C’est comme jouer dans l’étang, on prend, ils le sortent, on le reprend, ils le remettent ! C’est quelque chose de difficile à comprendre pour vous, mais à la fin il en restait juste un, on ne voulait pas que les gens… On joue avec l’étang aussi, si on le laisse, ils viennent, on le récupère, et nous, on est allé les récupérer encore. On a réussi à en laisser aller juste un ! Mais ils se sont appropriés des humains pour le disperser à d’autres humains. C’est pour ça que comme en Chine, il est apparu en quelques jours et un peu partout dans le monde parce qu’ils se sont assurés de le répartir à travers des gens, mais c’est moins efficace parce que les gens peuvent réagir. D’un autre côté, les groupes à lequel vous faites référence, oui ils étaient bien contents ! Ils vont réduire la population de la planète, ils ont un programme pour faire ça, mais ça n’a pas donné les mêmes résultats qu’ils voulaient avoir, par contre la crise économique s’en vient, le mois prochain ça va apporter des changements radicaux dans le monde, vous allez… Je n’ai pas le droit de vous parler trop du futur par respect, mais vous avez des choses à vivre ! C’est pour ça qu’on a besoin de lumière. C’est pour ça qu’on a besoin que vous soyez aussi mentalement équilibré, que vous travaillez la joie, et que vous travaillez des choses qui vous alimente pour être content, parce qu’ils vous mettent aussi dans des positions pour vous tenir occupé. Il y a la stratégie de maintenir les gens occupés. Les gens de lumière vous êtes toujours occupés, vous êtes dans des choses, des choses, zoup ! Pour vous distraire, pour que vous n’ayez pas l’énergie pour faire votre travail.

J’aurais une question par rapport à ceux que l’on appelle des éveilleurs de conscience, ceux qui dénoncent les complots justement, il y en a beaucoup sur internet qui me semble bien pour l’éveil. Est-ce que c’est des gens qui travaillent pour la lumière aussi ou non ?

— Il y en a. Notre travail ce n’est pas vraiment de juger, il y a des gens qui ont une bonne conscience et il y a des gens qui ont… C’est quoi le mot ? Attendez… L’anarchie ! Il y a des gens qui cherchent l’anarchie, de dénoncer, d’aller plus loin. Il y a des groupes qui sont sérieux et des groupes qui le sont moins. Mais vous savez, sur terre, on a beaucoup de gens qui sont contactés et qui envoie des nouvelles. Je ne peux pas vous dire si c’est bon ou mauvais parce que ça dépend avec quelle intention les gens le font.

Tout est dans l’intention ?

— Oui. Il y a des gens qui le font avec de bonnes intentions et il y a des gens qui alimentent une perversion. Par rapport à ça, ce qu’on ne voudrait pas, c’est que l’être humain devienne instable, parce qu’il y a des gens qui ne sont pas capables de gérer toute l’information. C’est pour ça qu’on ne fait pas de grosses annonces. On n’est pas capable de savoir si ça va vous déstabiliser. Je ne peux pas rentrer dans les jugements de bon ou de mauvais, je dirais que ce que je peux voir, c’est d’analyser l’intention de la personne qui donne l’information. Et je ne suis pas spécialisé dans ce domaine, moi je travaille plus avec des gens de lumière, je suis comme un ingénieur électrique pour vous (rires)… Je dois brancher toute l’énergie, les lumières, ça, c’est ma spécialité, c’est mon rôle ici.
Ben, c’est super !

— En ce moment je pense que mon canal est un peu fatigué.

Voilà pour la partie en lien avec la situation actuelle, pour ceux qui désirent lire l’intégralité de la séance, je vous invite à visiter mon blog sur ce lien.

Merci !
Stacy Tremblay
Québec – Praticien en hypnose régressive