La sensation de fatigue

312012_8742

.

La sensation de fatigue est certainement une réalité objective, mais elle dépend aussi beaucoup de l’état intérieur.

À quelqu’un qui me demandait un jour comment devenir infatigable, j’ai répondu : « Je veux bien vous révéler le secret, mais saurez-vous l’utiliser ? Ce secret, c’est d’avoir de l’amour pour tout ce que vous faites, car c’est l’amour qui éveille et entretient les puissances en l’homme. »

Travaillez pendant des heures avec amour et vous ne sentirez pas la fatigue mais travaillez à peine quelques minutes dans le mécontentement, la révolte, quelque chose va se bloquer en vous et vous vous sentirez rapidement épuisé.

Chaque fois que vous devez entreprendre une activité, vous acquitter d’un devoir, efforcez-vous de le faire avec amour, ou alors ne le faites pas ! Ce que vous faites sans amour vous use, et ne vous étonnez donc pas de n’avoir ensuite plus aucun ressort.

Travailler sans amour, c’est comme si vous introduisiez du poison en vous. Vous direz qu’il y a des tâches qui vous rebutent, vous ennuient (rien que d’y penser vous êtes déjà fatigué !), mais il vous est impossible d’y échapper. À ce moment-là essayez de trouver au moins une raison de vous en acquitter avec amour, et ces travaux vous paraîtront plus supportables. Vous le constaterez : vous serez moins fatigué, l’amour triomphera de votre fatigue.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

.

3 commentaires sur “La sensation de fatigue”

  1. Ping : La sensation de fatigue ! » Que du bonheur

  2. Bonjour, tout à fait vrais ce que vous écrivez. Je suis consciente aujourd’hui de toutes les mauvaises pensées qui me poursuivait depuis trois ans au moins. J’ai fais une déprime et depuis que je prolonge mon traitement c’est beaucoup mieux. Bizarrement je pense autrement et j’agis aussi différamment, l’âge était aussi un passage difficile à mon travail, accepter aussi son changement à été un grand travail sur moi même. En retraite je compte bien arrêter mon traitement.

Les commentaires sont fermés.