L’abandonné qui s’abandonne pour ne pas se sentir abandonné

L'abandonné qui s'abandonne pour ne pas se sentir abandonné 1

Beaucoup d’entre nous vivent avec l’enjeu d’abandon/rejet, cette peur viscérale d’être abandonné(e) qui crée d’autres enjeux comme la dépendance affective, le perfectionnisme, la difficulté de prendre SA place dans la vie, voire même le syndrome de l’imposteur et autres symptômes qui découlent d’un manque d’estime de soi provoqué par l’enjeu d’abandon. On est dans une boucle et on tourne dedans comme un hamster dans sa roue.

Est-ce que ça vous parle ?

Le fait est que, quand on manque d’estime de soi et qu’on est dans un enjeu d’abandon, on s’abandonne soi-même et on donne notre pouvoir aux autres (de façon tout à fait inconsciente et malgré nous car on n’en est pas conscient). On agit comme on pense que les autres voudraient et non comme on le désire afin de faire en sorte d’être aimé. On s’oublie au profit des autres. On abandonne l’abandonné = on s’abandonne soi-même.

On tourne dans cette nouvelle boucle : « Je n’ai pas confiance en moi parce que je ne sens abandonné. Je fais donc comme (je pense que) les autres veulent que je fasse et même, éventuellement, je deviens perfectionniste pour m’assurer d’être aimé. En tout cas, je fais tout ce que je peux pour faire au mieux ».

Cette autre roue n’amène qu’à être malheureux car on ne vit pas SA vie mais on vit en fonction des autres. Un jour, le hamster s’arrête de courir dans sa roue, épuisé, ne sachant plus que faire pour arriver à se sentir aimé. Il est proche ou déjà en burnout ou même en dépression car il a dépassé ses limites, celles de son corps (physique, mental, énergétique et émotionnel) qui lui dit « STOP ! Je veux vivre MA vie, pas celle des autres, et je n’en peux plus de porter les autres ! » ou quelque chose dans ce style.

Pour sortir de l’enjeu d’abandon et, du coup, de la dépendance affective, du perfectionnisme et de tout ce qui en découle, il est primordial de décider clairement d’en sortir. C’est la première étape.

Un cheminement thérapeutique sera ensuite nécessaire pour libérer les traumas, guérir les blessures et lâcher les croyances limitantes qui ont engendré les enjeux, pour reprendre confiance en soi, récupérer son pouvoir (laissé aux autres en voulant bien faire comme on pensait qu’ils voulaient), pour prendre pleinement sa place dans la vie et être heureux.

Si vous avez envie de cheminer avec moi afin de sortir de votre enjeu d’abandon/rejet, je vous offre un appel-découverte de quinze minutes gratuit par Zoom. Contactez-moi en cliquant ici.

De tout cœur

© Dominique Jeanneret
Intervenante et accompagnante thérapeutique
https://dominiquejeanneret.net

Reproduction interdite sous n’importe quelle forme, en tout ou partie, sans mon autorisation.

.