La peur

j0414033.jpgTout petit, tu ne connaissais pas vraiment la peur ni la culpabilité. Tu vivais dans l’instant présent, dans l’innocence par
rapport à ton passé et dans la confiance par rapport à l’avenir. Puis, tu as vécu des expériences et tu as connu l’attachement. Tu as eu peur de perdre ceux que tu aimais et tu t’es senti
coupable de leur avoir fait de la peine.

La peur se situe donc par rapport à des événements à venir et la culpabilité, par rapport à des événements passés.
Pourtant, tu sais maintenant que tu ne peux pas causer plus de peine que de joie, ni plus de joie que de peine, puisque tout est présent, partout, tout le temps.

Maintenant que tu es grand, tu comprends que la source de ta souffrance venait du fait que tu caressais ce fantasme.
D’ailleurs, en regardant la situation de près, tu sais que ce que tu percevais comme négatif est devenu, avec le temps, la plus belle chose qui pouvait t’arriver. Ton cœur déborde alors de
gratitude pour le fardeau qui se transforme, comme par magie, en cadeau sans prix.

 

Dominique Allaire

Le Manuel du Maître

Coach de vie, Québec
Son blog : Bye bye bog !

 

 

.