Le tricot d’une vie

By on 28 juin 2018

Ma vie humaine est comme une pelote de laine, j’ai commencé à me tricoter un pull en suivant un modèle.

A ma naissance, j’ai attrapé le premier bout de fil que ma mère m’a tendu et sur les aiguilles du temps je fais glisser des mailles les unes après les autres.

Je ne les compte pas, parfois j’en oublie, mais le défaut dans le tricot de ma personnalité rend mon travail unique et la composition de mon pull de vie n’en a que plus d’attrait.

Il peut arriver aussi qu’une maille se soit échappée de l’aiguille et en filant qu’elle laisse un trou, un vide qu’il me faut compenser.

Lorsque l’ouvrage monte, il est impossible de le défaire et de revenir à l’endroit où l’oubli a été commis, alors pour remplir ce vide j’ai recours à l’imagination, à la création.

Dans des coffres d’espoirs et de rêves, que j’ai rangé dans ma tête et dans mon cœur, je peux toujours trouver la petite astuce qui va combler la faille du tissu de mon être et le rendre différent du modèle tout en essayant de l’améliorer, de le rendre exceptionnel et beau.

Il arrive aussi que le fil de ma vie connaisse certains nœuds dans la pelote du temps et pour y remédier, seule la patience m’est conseillée.

Ma vie est une pelote de laine dont je ne connais pas la longueur du fil mais, quoi qu’il en soit, chaque instant qui passe de ce fil, j’en fait une maille et je la laisse glisser.

Michèle Hardenne
www.ecoledubonheur.ca
www.facebook.com/rallyeautotherapie

One Comment

  1. Luce77

    29 juin 2018 at 8 h 20 min

    Un très joli texte qui ne peux laisser indifférent !
    Merci pour le partage.