Le doigt dans l’inné : Fred Pellerin parle d’entraide

By on 22 décembre 2017

Fred Pellerin est un conteur québécois magnifique de subtilités et de bon sens, d’humour et de générosité. A écouter en tendant l’oreille pour capter l’accent et les expressions québécoises !

On hésite, souvent. Et on regarde ces gens qui donnent avec autant de sourire et on se dit que c’est pas pareil, que c’est dans leur nature. Que la générosité, c’est génétique. Qu’on vient sans doute au monde avec le cœur sur la main. Pourtant… selon des sources surprenantes, le gène philanthrope serait le seul bout de l’hérédité qui s’apprend. Dans le spectre du spring (ressort) de l’ADN, si on va vers le bout, sur la gauche, dans la couette qui se place du côté du cœur, on tombe sur un espace à meubler. Et le morceau qui tient tout juste, c’est le chromosome qui fait ouvrir la main.

À savoir si Entraide vous va dans l’interstice ? Sachez qu’on vous offre du « sur mesure ». Trente-six façons de donner : à un proche, à un voisin, à cocher la région que vous avez dans le cœur, à verser cul-sec le don, ou à y aller en gorgées hebdomadaires sur le salaire. Il faut y aller. Ouvrir la main, et y mettre le doigt. Et c’est comme ça, même pour ceux qu’on croit nés avec. On hésite, on s’y prend, et ça devient une habitude. Un tic agréable. À s’emboîter le morceau qui manque. À laisser sa trace de générosité.

 

Et Entraide prend combien?
Entraide ne prend rien,
Entraide vous offre…d’offrir.

Fred Pellerin
Conteur, Québec

 

One Comment

  1. marie

    20 décembre 2009 at 2 h 18 min

    mille mercis pour ce joli conte,
    Dominique, vis de belles fêtes de fin d’année,
    porte toi bien, bises du cœur, marie