Le Méditateur Amoureux

osho-img_resize.jpg

 

Lorsque vous vous engagez sur un pèlerinage intérieur, les énergies se tournent vers l’intérieur, ces mêmes énergies qui
étaient engagées vers l’extérieur et tout d’un coup vous vous retrouvez seul comme une île. La difficulté surgit parce que vous n’êtes pas vraiment intéressé à être vous-même et toutes les
relations apparaissent comme une dépendance, un attachement. Mais c’est une phase transitoire, n’en faites pas une attitude permanente. Tôt ou tard, lorsque vous êtes de nouveau posé à
l’intérieur, vous déborderez d’énergie et voudrez entrer à nouveau en relation.

Ainsi, pour la première fois où le mental devient méditatif, l’amour semble être un attachement. Et d’une certaine façon,
c’est vrai parce qu’un mental qui n’est pas méditatif ne peut pas être vraiment dans l’amour. Cet amour est faux, illusoire, plus une toquade que de l’amour. Mais vous n’avez rien à le comparer
avec, à moins que le vrai ne se produise, ainsi lorsque la méditation commence, l’amour illusoire disparaît peu à peu. Première chose, ne vous découragez pas. Et deuxième chose, n’en faites pas
une attitude permanente, ce sont deux possibilités.

Si vous vous découragez parce que votre vie amoureuse disparaît et que vous vous y accrochez, cela deviendra une barrière
sur votre voyage intérieur. Acceptez ce fait que maintenant l’énergie cherche un nouveau chemin et pendant quelques jours elle ne sera pas disponible pour le mouvement extérieur, pour des
activités.

Si quelqu’un est un créateur et qu’il médite, toute créativité disparaîtra pour un temps. Si vous êtes un peintre,
brusquement vous n’en aurez plus le goût. Vous pouvez continuer, mais peu à peu vous n’aurez aucune énergie et aucun enthousiasme. Si vous êtes un poète, la poésie s’arrêtera. Si vous êtes un
homme qui était amoureux, cette énergie disparaîtra simplement. Si vous essayez de vous forcer à être dans une relation amoureuse, d’être votre vieille personnalité, cette imposition sera très
très dangereuse. Alors vous faites une chose contradictoire: d’un côté vous essayez daller vers l’intérieur et de l’autre vous essayez d’aller vers l’extérieur.

C’est comme si vous conduisiez une voiture, vous appuyez sur l’accélérateur et dans le même temps vous appuyez sur le
frein. Ce peut être un désastre parce que vous faites deux choses opposées simultanément.

La méditation est seulement contre l’amour faux.

Le faux disparaîtra et c’est une condition de base pour que le vrai apparaisse. Le faux doit disparaître, le faux doit
s’évacuer de vous complètement, alors seulement êtes-vous disponible pour le vrai. Ainsi pendant quelques jours oubliez toutes les relations amoureuses.

La deuxième chose, qui est également un très grand danger, est que vous pouvez en faire un style de vie. C’est arrivé à
beaucoup de gens. Ils sont dans les monastères: vieux moines, religieux orthodoxes qui ont fait un style de vie de ne pas être dans une relation amoureuse. Ils pensent que l’amour est contre la
méditation et que la méditation est contre l’amour. Ce n’est pas vrai. La méditation est contre l’amour faux, mais est totalement avec l’amour vrai.

Une fois que vous vous êtes posé, lorsque vous ne pouvez pas aller plus loin à l’intérieur, vous avez atteint le noyau de
votre être, le fondement, alors vous êtes centré. Soudain l’énergie est disponible mais maintenant il n’y a nulle part où aller. Le voyage extérieur s’est arrêté lorsque vous avez commencé à
méditer et maintenant le voyage intérieur est également complet. Vous vous êtes posé, vous êtes arrivé à la maison.

Cette énergie commencera à déborder. Elle est un mouvement totalement différent, sa qualité est différente parce qu’elle
n’a aucune motivation. Avant vous alliez vers les autres avec une motivation, maintenant il n’y en aura aucune. Vous irez simplement vers les autres parce que vous avez beaucoup trop à
partager.

Avant vous alliez comme un mendiant, maintenant vous allez comme un empereur. Non que vous recherchiez du bonheur chez
quelqu’un, vous l’avez déjà. Maintenant la joie déborde. Le nuage est tellement plein qu’il voudrait pleuvoir. La fleur est si pleine qu’elle voudrait chevaucher les vents en tant que parfum et
aller aux quatre coins du monde. C’est un partage. Un nouveau genre de relation est arrivé à existence. Il n’est pas exact de l’appeler une relation parce que ce n’est plus une relation, c’est
plutôt un état d’être. Non que vous aimiez, mais vous êtes amour.

Aussi, ne soyez pas découragez et n’en faites pas un style de vie. C’est simplement une phase transitoire.

La renonciation est une phase transitoire, la célébration est le but de la vie, la renonciation est juste un moyen. Il y a
des moments où vous devez renoncer, comme lorsque vous êtes malade et que le docteur dit de jeûner. Jeûner ne va pas devenir un style de vie. Renoncez à la nourriture et une fois que vous êtes en
bonne santé, appréciez-la de nouveau. Et vous serez à même de l’apprécier plus que jamais. Ne faites pas du jeûne votre vie. C’était une phase transitoire, elle était nécessaire.

Jeûnez juste un peu avec l’amour et les rapports amoureux et bientôt vous serez à même de vous mouvoir de nouveau, de
nouveau débordant et bougeant sans motivation. Alors l’amour est beau.

   
       
Osho
Extrait de: Above All, Don’t Wobble

 


 

 

.

 

.