Le pardon

On te dit : pardonne !

Tu penses peut être que c’est « un peu trop facile »


pardon.jpg
Tu entends que « c’est ce qu’il faut faire » et en toi tu sens que c’est un effort surhumain d’y arriver.

Je vais te raconter l’histoire du pardon, tu verras après cela, tu comprendras pourquoi c’est bon pour toi et tu
pardonneras.

La colère, la rancœur, la rancune, tous ces sentiments sont comme d’autant de chaînes qui te relient à la personne « qui
t’a fait la haine ».

Ta vie est alourdie par ce lien qui d’année en année se transforme en boulet. Exactement ! Parce que cela t’empêche de
vivre comme tu dois, ça t’habille de peurs, comme celle que « ça recommence » alors tu t’endurcis, croyant ainsi te protéger.

Seulement plus le temps passe, rien ne s’efface et la douleur est toujours là. C’est la souffrance du poids de cette chaîne
que tu traînes à ton pied, qui handicape tes mouvements, qui blesse au sang tes sentiments.

Pardonner vois-tu, c’est décider de couper cette chaîne, c’est décider de te libérer, c’est décider de ne plus entretenir
ce lien qui te maintient dans le souvenir douloureux d’un acte, d’une parole, du passé.

Pardonner est un acte d’amour pour toi avant tout. C’est de ne plus donner de l’importance à la douleur et laisser la place
à du bonheur.

Offre-toi ce cadeau : Par Don pour toi, libère-toi de tes chaînes!

Passe de Haine à Aime

Prends le H de la haine, et libère le A de l’Amour

Prends le N de haine, et remplace le par le M…


 

© Doriane Tudury
Les clefs de vie

 

.

2 commentaires sur “Le pardon”

  1. Très bel article, mais comment se pardonner à soi même ??? personnellement, j’ai des choses dans ma vie que je ne me pardonnerai jamais, je n’ai fais de mal à personne sauf à moi, et les chaines
    qui me tiennent, ma vie qui s’alourdit m’empêche de vivre et de couper ses chaines qui comme vous dite me blesse au sang, j’aimerai me pardonner,j’aimerai oublier la douleur, le sang, les larmes,
    rien n’y fait

Les commentaires sont fermés.