Les chaussures du bonheur

Les chaussures du bonheur 1

Un vieux sage dit ceci au sujet de l’amour :

Quand on enfile une mauvaise chaussure et qu’on a mal au pied, ce n’est ni la faute de la chaussure ni celle du pied. Il faut juste accepter qu’ils ne sont pas faits pour aller ensemble.

Pour pouvoir mettre une nouvelle chaussure à ton pied, il faut déjà enlever l’autre. Plus tu gardes des chaussures qui te font souffrir, plus ton pied sera abîmé et plus ce sera difficile à guérir.

Si des chaussures t’ont abîmé les pieds, quelle que soit la paire que tu enfiles après, ce sera douloureux. Ce ne sera pas la faute de tes nouvelles chaussures mais celle de tes blessures.

Il faut accepter de marcher quelques temps sans chaussures pour que ton pied guérisse et redevienne comme avant.

Plus tu gardes des chaussures qui te font mal, plus ça devient inconfortable et plus tu marches de travers. À force de dévier, tu finis par quitter ton chemin de vie. Or, le bonheur qui est tien, n’existe que sur ton chemin..

Retire tes chaussures douloureuses pour redevenir heureux/se. Marche pieds nus le temps de guérir tes pleurs et tes blessures. N’aie pas peur s’il y a un peu de graviers. Tu n’en apprécieras que mieux la douceur de tes souliers.

Relève la tête car, sur ton chemin, t’attendent des chaussures parfaites.

Si tu ne le fais pas pour toi, fais-le pour la femme heureuse / l’homme heureux que tu pourrais être mais que tu fais disparaître.

Regarde ton reflet dans la fontaine. Vois-tu ce visage triste ridé par l’eau ? Cette vieille femme / ce vieil homme désespéré/e ? C’est toi dans quelques années.

Si tu ne changes pas d’avis, je couperai l’eau de la fontaine puisque tu la remplis de tes chagrins d’amour jusqu’à t’y noyer un jour…

Pour marcher loin sur le chemin de l’amour, il faut respecter ses pieds et choisir des chaussures adaptées.

Auteur inconnu