Livre : Le don du prophète

Le don du prophète :
Cultiver l’amour.

Livre : Le don du prophète 1

Si on survolait la Terre, et si on pouvait embrasser la totalité de la vie humaine dans un seul regard, que verrait-on ? On verrait des hommes et des femmes qui
pleurent et qui crient. On entendrait le soupir des plus sages, et le feulement des plus fous. On sentirait la détresse des enfants, et l’angoisse des faibles. Et on découvrirait, avec une
certaine incrédulité, la marche des chars et la fureur des armes, la guerre de l’homme contre l’homme. Sur de petites échelles, et sur un terrain moins dense, des conflits qui succèdent aux actes
de domination et de nuisance, quand il ne s’agit pas simplement de l’indifférence du nanti devant la misère du démuni. Et ailleurs, sur de grandes échelles, on exploite et on asservit.

Mais on entendrait aussi des éclats de rire, et des sourires qui se croisent, et des baisers qui s’échangent. On verrait des hommes et des femmes qui se cherchent, qui se cherchent eux-mêmes et
qui se cherchent entre eux. Une humanité entière pétrie d’espoir, et qui sautille à gauche et à droite, pour attraper quelques feuilles évanescentes à l’arbre du bonheur. Et il est si haut, cet
arbre, que beaucoup n’en voient même pas les feuilles. Ainsi serait la contradiction de l’humanité : du sang et du rire, et comme un humour macabre qui recouvrirait toute cette folie. La Terre
est peuplée de gens pas vraiment heureux, et pas tout à fait malheureux. Quelque chose entre les deux. Mais il s’agit peut-être de l’ivresse de la souffrance, ou du choc traumatique d’un bonheur
trop grand. Le bonheur d’exister, ou la souffrance de vivre une vie noyée dans l’obscurité cosmique, sans une lumière qui vienne éclairer le chemin ou apaiser le coeur.

Oui, il en est ainsi de l’existence humaine. Un mélange presque inextricable d’ombre et de lumière. Un mélange de rire hystérique et de plaisir névrotique. Mais aussi un mariage incertain entre
la perfection et la vulnérabilité, entre la beauté la plus effrayante, et la laideur la plus réconfortante. Car la laideur peut rassurer et apaiser, quand elle raconte une histoire. L’histoire de
la jeune humanité qui, faute de maturité, tombe encore et encore, afin d’apprendre à marcher. L’histoire de ces hommes et de ces femmes qui se marchent les uns sur les autres, et qui écrasent
leurs propres ombres, et broient leurs propres os, car la souffrance détruit la raison, obscurcit la vie et cherche son chemin d’un homme à l’autre.

Mais entre les cendres et les cadavres, et entre le désespoir et les illusions fugaces de bonheur, il existe une possibilité de s’affranchir de la nuit, et de rejoindre une lumière qui ne fait
pas d’ombre et qui ne brûle pas les yeux. Et le passage entre l’acide et la lave prend sa source dans le coeur. C’est un chemin intérieur, et c’est une flamme mince et timide qui parle doucement,
et qui se tait à la moindre bourrasque du mental. Mais une flamme que rien ne peut éteindre, et dont les ombres et les projections font naître des sourires et des étreintes. Car c’est de l’amour
dont il s’agit, et cet amour est loin d’être une abstraction pour philosophes. Il s’agit d’une énergie, aussi indéfinissable soit-elle. « Le don du prophète » est un livre qui nous aide à mieux
percevoir cette énergie, et à mieux la cultiver. Mais il est souvent difficile de croire en l?amour, et encore plus de comprendre qu’il s’agit là de quelque chose qui peut être cultivé.

Un livre pour répondre à un profond besoin de spiritualité.

Depuis quelques années, on peut percevoir chez les gens un désir grandissant d’être heureux. Pas seulement de connaître des instants passagers de plénitude. Mais
bien de s’ancrer intérieurement dans une joie et une paix inconditionnelles. Certes, ce désir de bonheur n’est pas nouveau en soi. Ce qui est nouveau, c’est l’intensité que ce désir est en train
d’atteindre. Il existe une sorte d’évolution de la compréhension globale, qui permet aux gens de se rendre compte de deux choses : d’une part que le bonheur est la seule chose dont ils ont
réellement besoin ; d’autre part que le développement technologique et la déshumanisation de la société sont absolument incapables de répondre à leur besoin existentiel. A une époque récente, la
technologie et les loisirs avaient encore le pouvoir de fasciner et d’abrutir. Mais aujourd’hui, c’est presque avec un sentiment de lassitude que les gens achètent le dernier gadget et vont voir
la dernière comédie. Ils savent, avec une acuité grandissante, qu’ils ont besoin de quelque chose de plus profond. Ils ont besoin de spiritualité.

Certes, ils sont toujours contents de nourrir leur corps, de satisfaire leur émotionnel et d’enrichir leur intellect. Néanmoins, au-delà des nourritures physique, émotionnelle et intellectuelle,
les gens perçoivent de mieux en mieux qu’ils ont besoin d’une nourriture spirituelle.

Mais les gens n’ont pas besoin de n’importe quelle spiritualité. Ce à quoi ils aspirent, c’est à une spiritualité authentique. C’est-à-dire une spiritualité qui a du coeur, et qui sait diriger sa
lumière sur l’essentiel. Une spiritualité épurée, qui ne s’encombre pas de l’ésotérisme ou du symbolisme. Et c’est là une chose bien difficile, car comment s’ouvrir à l’existence de Dieu, et
cependant ne pas se perdre dans le dédale des créatures immatérielles qui peuplent l’invisible ? Et comment demeurer centré dans sa divinité intérieure, et cependant ne pas se laisser distraire
par la forêt immense des énergies de la personnalité et du corps ? Car la spiritualité authentique évoque seulement la présence de Dieu, à l’intérieur de l’individu et au-delà de l’horizon du
monde visible. Et la véritable spiritualité s’adresse uniquement au coeur, car c’est dans le coeur que se trouve la présence du Divin.

L’aspiration au bonheur inconditionnel est en train de devenir une dynamique importante dans l’existence de beaucoup. Mais alors que l’aspiration est en train de grandir, les gens réalisent qu’il
existe très peu de spiritualité authentique dans ce qui leur est proposé. C’est-à-dire, très peu de spiritualité authentique dans les enseignements et les messages qui sont donnés. Il y a des
enseignements très sophistiqués et parfois complexes, qui peuvent aider la psyché à s’extraire de certaines difficultés. Il y a des messages très éclairants et parfois prophétiques, qui peuvent
aider l’individu à se représenter un futur meilleur. Toutes ces choses sont intéressantes et importantes. Mais rares sont les choses vraiment essentielles, capables d’aider le coeur à s’ouvrir,
et capables d’aider la divinité intérieure à éclore. Or, l’objet d’un véritable enseignement spirituel n’est-il pas d’aider chacun, aussi puissamment que possible, à éveiller sa divinité
intérieure ? Et le bonheur inconditionnel, n’est-ce pas un autre nom pour désigner l’éveil de la divinité intérieure ?

Or, parmi les moyens les plus efficaces pour aider les gens à ouvrir leur coeur et à éveiller leur divinité intérieure, il y a les livres spirituels. Et qu’est-ce qu’un livre spirituel ? C’est un
livre qui parle le langage du coeur, et qui est investi du pouvoir, plus ou moins intense, de stimuler et de nourrir le développement et la maturation du coeur. Un tel livre ne peut être écrit
qu’avec le coeur. Le don du prophète est donc un livre spirituel. Mais ce n’est probablement pas un livre spirituel «ordinaire». D’un point de vue littéraire, Le don du prophète
est très certainement un chef d’oeuvre. Car son style est une sublimation du langage évocatoire, quelque chose de rare qui franchit les frontières de la raison et pénètre directement dans le
royaume de l’intuition. D’un point de vue spirituel, il s’agit d’une oeuvre qui incarne et véhicule une énergie extraordinairement puissante. Une énergie qui a sûrement la capacité de régénérer
le coeur, et de soutenir solidement le lecteur dans sa quête de l’éveil de la divinité intérieure.

Ce livre est un véritable don spirituel offert à l’humanité. Sa simple lecture ne vous donnera peut-être pas l’Eveil divin. Mais si vous savez vous ouvrir à son énergie, et si vous savez le lire
avec votre coeur, il sera un guide puissant dans votre voyage vers l’Eveil divin. Si le monde des mots et des idées a cessé de vous cacher la lumière de l’intuition, et si vous avez conscience
qu’il existe au fond de votre coeur une énergie vivante qui demande à grandir, alors ce livre a été écrit pour vous. Le don du prophète n’enseignera rien à votre intellect, mais il
dévoilera et stimulera l’intelligence de votre propre coeur. Car c’est cela un guide spirituel : une aide qui ouvre le coeur et intensifie la lumière intérieure.

Bonne lecture !

Le Don du Prophète –
Guide d’éveil spirituel
Livre : Le don du prophète 2 height= »1″ width= »1″>
de Chris Iwen,
Ed. Altess, septembre 2006

.