Nos croyances influencent nos perceptions

Nos croyances influencent nos perceptions 1

Les sceptiques, comme saint Thomas, ne croient que ce qu’ils voient. C’est du moins ce qu’ils croient. Car, en réalité, c’est peut-être l’inverse ! Nos croyances influencent nos perceptions.

👉Plusieurs études scientifiques le montrent. Par exemple, une étude menée au Brigham and Women’s Hospital, à Boston, a montré qu’on ne voit que ce que notre cerveau est conditionné à chercher. L’expérience a consisté à demander à 24 radiologistes de détecter une dizaine de tumeurs cancéreuses sur 5 clichés différents dont le dernier, truqué, comportait l’image d’un gorille d’une taille 48 fois supérieure à celle d’une tumeur. Dans 85 % des cas, les radiologistes n’ont pas remarqué la présence du gorille sur les clichés, alors que d’après l’analyse de leurs mouvements oculaires, ils l’ont bien vu. Ainsi, nos croyances peuvent affecter nos sens.

👉Une étude britannique, a mis également en lumière que bien souvent nous voyons ce que nous croyons. Dans leur expérience, 229 personnes ont été testées sur un jeu vidéo dans lequel apparaissent des objets tels que des carrés, des rectangles ou des triangles de différentes couleurs. Il arrive que des objets se percutent : par exemple, quand un carré cogne un rectan­gle, ce dernier explose et se transforme en étoile.

👉Une fois que les joueurs avaient appris les règles, ils étaient invités à regarder deux vidéos. Dans la première, les règles de causalité sont respectées : ce sont toujours les mêmes objets (en l’occurrence, les carrés) qui résistent au choc, et les mêmes (les rectangles), qui explosent quand ils sont percutés. Dans la seconde vidéo, ces règles ont été inversées. Qu’importe : une part notable des joueurs ne se rendait pas compte que la règle avait changé. Invités à raconter ce qu’ils ont vu, ces joueurs décrivent ainsi ce qu’ils savent des règles et non ce qui s’est déroulé sous leurs yeux. En définitive, ils voient ce qu’ils croient et non l’inverse.

👉Et si nos observations, notre vision du monde, étaient faussées par nos croyances ?

Dans notre vie quotidienne, nos croyances peuvent influencer fortement notre manière de voir le monde et le rapport que l’on a avec lui. Nos croyances sont partout où nous posons le regard. Si nos expériences sont conditionnées par nos croyances, alors il devient difficile de voir objectivement ce qui nous entoure. Nous créons notre propre réalité et nous cherchons inconsciemment à valider nos croyances. Si nous rencontrons dans notre vie des conflits, des gens négatifs ou des situations toxiques, il est fort probable que nous avons en nous, consciemment ou non, des pensées négatives.

👉Plusieurs études en physique quantique montrent que nous sommes des êtres de vibrations qui attirons à nous la vibration que nous envoyons. Notre vibration va attirer dans notre vie la vibration similaire. Or, nos points de vue, nos idées, nos croyances sont des vibrations !

Si vous vous dites que cette vie est difficile, alors vous allez progressivement rencontrer dans votre vie des événements, des personnes, qui vont vous rendre la vie vraiment difficile ; et vous allez penser que vous aviez raison. Ainsi, votre point de vue a attiré la preuve de votre point de vue.

👉Et si nous inversions la situation ? Et si nous changions notre regard sur la vie ?

Si nous souhaitons évoluer, changer certains aspects de notre vie, nous devons changer notre regard et nos pensées.

Si on ne voit que ce que l’on croit, alors nous ne devons plus nous attarder à considérer ce qui ne va pas dans notre vie, mais orienter notre regard sur ce qui fonctionne. En changeant notre façon de voir les choses, en restant positif, nous remarquerons plus rapidement les belles rencontres et les opportunités. Progressivement, notre monde intérieur changera et par conséquent, notre monde extérieur se transformera. Grâce à nos pensées positives, les situations négatives disparaîtront progressivement.

En outre, en modifiant nos pensées et notre manière de regarder le monde, nous accéderons à un autre niveau de conscience.

👉Nous devons apprendre à voir autrement. Comment ?

Si nous voulons que le nouveau apparaisse, il faut voir autrement. Il s’agit de lâcher ses idées fixes, et de regarder avec le cœur.

« L’essentiel est invisible pour les yeux », dit Saint-Exupéry dans Le petit prince. Les yeux sont aveugles à l’essentiel parce qu’ils ne perçoivent que le monde matériel. Qu’est-ce que l’essentiel ? Ce que perçoit le cœur : l’amour, la sérénité, l’harmonie, la paix intérieure ; tout ce qui constitue la réalité spirituelle de la vie.

👉Et si on allait du visible à l’invisible ?

La réalité spirituelle est invisible aux yeux de chair mais, comme disait Pascal, elle est « sensible au cœur ». Peu importe le nom qu’on lui donne (Dieu, l’Univers, la Vie, l’Amour…), elle peut nous aider à changer. On peut lui demander de transmuter nos pensées et notre regard, afin de toujours mieux percevoir l’essentiel.

Si l’essentiel est invisible, alors il n’y a rien à voir, mais tout à croire…

Julien Peron
Neo-bienêtre

Créateur du film C’est quoi le Bonheur pour vous ? à visionner gratuitement :