Quand on résiste à sa destinée

1457631_551566678253661_41214687_n

Quand on résiste à sa destinée, on souffre.
Quand on l’accepte, on est heureux.

Nous avons du temps en abondance
Pour répéter les mêmes erreurs
Mais il nous suffit de nous corriger de nos fautes
Une seule petite fois
Pour entendre le chant de la connaissance
Et rompre à jamais la chaîne de la vengeance.

Vous pouvez l’entendre ce chant en ce moment même.
L’âme l’entonne dans votre coeur depuis votre naissance.

Si les moines ont dit vrai,
Et si rien ne nous arrive sans raison,
Alors le don de la souffrance nous rapproche de Dieu.

Nous apprenons à être forts alors que nous sommes faibles,
À être courageux alors que nous avons peur,
À être sage au milieu de la confusion,
Et à abandonner ce que nous ne pouvons plus retenir
La victoire finale est celle du coeur.

Poème vietnamien