SE choisir

By on 23 septembre 2018

On peut passer des années à fonctionner de façon à ce que ceux qui nous entourent soient heureux.

On peut passer une vie à satisfaire les autres jusqu’à ce qu’il ne nous reste plus rien.

On a tout donné. Notre énergie, notre pouvoir et même notre identité. Oui, on peut donner notre identité aux autres par peur de déplaire, peur d’être seul et de ne pas être aimé.

Le jour où on décide de quitter notre rôle de sauveur et qu’on réalise qu’il ne nous reste plus rien, se retrouvant la plupart du temps avec un corps malade et une âme meurtrie, on flanche. On tombe de haut. On essaie de se relever, en vain.

Puis, on se remet en question. On ressent une urgence à l’intérieur. C’est comme un compte à rebours qui s’enclenche et qui nous dit qu’on doit se choisir à tout prix, sinon, on risque d’en crever.

C’est difficile mais on doit le faire.

On doit SE choisir!

Une fois notre décision prise, une bonne partie de ceux qui nous entourent se sauvent en courant. On leurs fait peur. On passe pour des illuminés, des « sans cœur » parce qu’on a décidé de se mettre en priorité.

Mais pourquoi réagissent-ils ainsi?

Parce qu’ils ressentent profondément qu’ils ne pourront plus nous contrôler. Ils n’auront plus le pouvoir sur nous et ils nous font passer pour des égoïstes de prendre soin de nous, espérant nous faire sentir coupables pour qu’on redevenir ce qu’on était avant, soit… une victime.

C’est clair. Ces personnes ne nous aimaient pas pour qui nous étions mais pour ce que nous faisions pour eux.

Nous avons alors une décision à prendre.

C’est eux, ou c’est nous!

Marie Pauline Chassé

One Comment

  1. 4ine Antoine

    24 septembre 2018 at 0 h 06 min

    Ça me parle bien cet article . Je dois Me choisir. Mais pas facile !!!