Si j’avais une fille…

Si j’avais une fille, au lieu de m’appeler maman, elle m’appelera Point B…commença la poète de « spoken word » Sarah Kay, lors d’une performance qui a incité deux
ovations debout lors de l’édition de TED 2011. Elle raconte l’histoire de sa transformation – d’une adolescente bouche bée absorbée dans les vers du New York Bowery Poetry Club à une enseignante
montrant aux enfants les pouvoirs de l’expression de leur personnalité à travers le Projet V.O.I.C.E. – tout en interprétant “B » et “Hiroshima » d’une façon stupéfiante.

 

 

.