Votre bébé in utero est-il mélomane?

«Oh, il bouge! Mets ta main sur mon ventre. Tu le sens? Je crois bien qu’il nous a entendus.» Oui, effectivement, Evelyne a raison: dans son petit nid intra-utérin,
son bébé a entendu ses parents lorsqu’ils se sont adressés à lui. Mais votre enfant, durant sa gestation, fait beaucoup plus que simplement entendre. Il vous écoute!

Un être social…


1156578_79846467_resize-copie-1.jpg
Même avant sa naissance, le bébé est un être social. Il sait très bien communiquer et, si on lui en donne la
possibilité, il peut nous étonner. Par exemple, des recherches ont révélé qu’avant sa naissance, le bébé peut faire la différence entre la voix de sa mère et celle d’une étrangère. Bien plus, des
chercheurs se sont apperçu qu’il apprécie particulièrement lorsque sa mère s’adresse directement à lui plutôt que lorsqu’elle lit un texte impersonnel. Ce n’est donc pas uniquement la voix de sa
mère qu’il aime, mais le fait qu’elle s’adresse à lui!

En effet, bien avant sa naissance, votre tout-petit est un champion de la communication. Il se nourrit de ce qui touche son âme… et la vôtre. Il ne capte pas les
mots de façon intellectuelle: il comprend plutôt le langage du cœur. Votre enfant est donc particulièrement sensible au monde du ressenti et des émotions.

Le rejoindre…

Lorsque vous vous adressez à lui, avec conscience, avec l’intention de le rejoindre, vous lui permettez de faire un pas de plus vers vous, en se sentant porté en
sécurité et en confiance. Ce qui l’aide le plus? Percevoir que vous le savez déjà vivant, présent, conscient. Croire en lui comme en une vraie personne peut faire toute une différence pour lui.
Il n’y a pas si longtemps, on croyait que même après sa naissance le nourrisson ne sentait rien, n’entendait rien, ne voyait rien.

Aujourd’hui, on sait bien que tout cela est faux et qu’il est réellement sensible et très doué et ce, bien avant de naître! Dès le quatrième mois de gestation
environ, les oreilles de ce tout-petit sont déjà au point, mais depuis un bon moment déjà il reçoit les vibrations de votre voix transmises par son environnement liquide répercutées directement
sur son squelette et sa peau qui sont de merveilleux récepteurs. De plus, les recherches concluent qu’une forme de communication se fait même de cerveau à cerveau!

Il est très doué…

Pendant la grossesse, les parents-en-devenir me demandent souvent quelle musique préfère leur enfant. Partage-t-il les mêmes goûts que nous? À cette question, je
vous répondrai ce que les bébés m’ont expliqué dans mon bureau. Il ne faut pas oublier qu’il est une personne à part entière même s’il vit en symbiose physique avec sa mère. En matière de goûts
musicaux, il démontre souvent son autonomie de façon très claire comme l’exemple de cette petite personne qui avait mis sa mère à la porte d’un cinéma où le son était trop fort. En fait, le son
que l’enfant prénatal préfère par-dessus tout, c’est votre voix lorsque vous lui parlez, mère ou père.

Se relier…

Bien que seulement quelques centimètres de peau séparent l’enfant prénatal de ses parents, certains bébés les sentent à des années-lumière de sa réalité. Et même
s’il apprécie la musique que vous écoutez, le but n’est pas de l’éduquer pour en faire un futur musicien, mais simplement de lui démontrer qu’il fait déjà partie de votre vie en l’intégrant à vos
activités. La voix de sa mère, il l’a connaît bien. Il vous entend à chaque fois que vous parlez. Par contre, celle de son père peut lui être un peu moins familière.

Les occasions de l’entendre sont moins fréquentes. C’est pour cette raison que certains bébés dans le ventre de leur mère, dans mon bureau, demandent parfois à leur
père de faire un effort supplémentaire conscient pour se relier à eux. J’accompagne le tout petit enfant, né ou non, par la P.A.B. (qui signifie tout simplement «Parole Au Bébé»), cette approche
que j’ai mise au point en m’inspirant du test musculaire propre à la Kinésiologie Appliquée -disipline dans laquelle j’ai été formée- de façon à lui donner littéralement la parole. On lui permet
ainsi de dire ses peurs actuelles, ses espoirs, ses défis et ses besoins précis… Ou tout simplement de partager et de dialoguer avec ses parents pour nourrir leur lien d’amour.

Chante, papa!

Je me souviens de cet enfant -bébé in utero âgé de cinq mois- qui avait demandé à son père de se mettre à chanter régulièrement pour lui. Ce rituel intime s’est
installé jusqu’à l’accouchement et les a beaucoup rapprochés. Et lorsqu’il est né, cet enfant a entendu le même chant, porté par la voix de son père. Et cela a calmé ses tout premiers pleurs… et
bien d’autres par la suite.

 

Brigitte Denis donne la Parole au bébé, tant avant qu’après sa naissance.
Elle oeuvre au Québec (Estrie et Montréal) et en Europe une fois/année au printemps
Son livre : La Parole au bébé

 

.

4 commentaires sur “Votre bébé in utero est-il mélomane?”

  1. J’avais l’habitude de faire écouter de la musique à mon bébé quand il était dans mon ventre. Et je peux assurer qu’il réagissait selon les sons.

Les commentaires sont fermés.